Bettencourt : une juge met en cause Sarkozy

  • A
  • A
Partagez sur :

La juge de Nanterre Isabelle Prévost-Desprez fait des révélations fracassantes dans un livre à paraître jeudi et signé par deux journalistes du Monde, à propos de l'affaire Bettencourt. C'est le journal Libération qui les révèle dans son édition de mercredi.

Dans cet ouvrage, intitulé Sarko m'a tuer et qui recueille des témoignages de personnalités qui ont subi les foudres du président de la République, la vice-présidente du tribunal de Nanterre déplore avoir été dessaisie à l'automne 2010 au profit du tribunal correctionnel de Bordeaux. "Il fallait me dessaisir par tous les moyens. Il était impératif de me débarquer", explique-t-elle.

Mais surtout, Isabelle Prévost-Desprez affirme qu'un témoin a vu "des remises d'espèces à Nicolas Sarkozy" chez la milliardaire. La juge précise dans l'ouvrage faire ici référence à l'infirmière de Liliane Bettencourt, qui selon le journal Libération, ne se serait toutefois pas exprimée sur le procès-verbal.

Isabelle Prévost-Desprez n'est pas la première à évoquer des remises d'espèces. La comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thiboult, en avait déjà parlé, mais d'une façon vague.

L'Elysée a d'ores et déjà réagi, parlant d'"allégations scandaleuses, infondéés et mensongères".