Bardot roule pour Le Pen

  • A
  • A
Bardot roule pour Le Pen
@ REUTERS
Partagez sur :

L'actrice assure qu'elle va voter pour la candidate FN, "la seule à pouvoir sortir la France du bordel".

"Moi je voterai Marine Le Pen. Je trouve cette femme admirable". Ma phrase est signée Brigitte Bardot. Dans une interview accordée à Nice Matin, l'actrice apporte une nouvelle fois son soutien à la candidate du Front national.

"La seule à s'occuper de l'abattage rituel"

"J’ai toujours eu le courage de mes opinions. Même si c’est en contradiction avec le politiquement correct, je m’en tamponne le coquillard !", assume l'ancienne icône des sixties. "Elle nous propose des choses parfaites par rapport aux deux autres guignolos." Selon Brigitte Bardot, 77 ans, Marine Le Pen est la seule à pouvoir "sortir le pays du bordel".

L'ancienne chanteuse, fervente défenseuse de la cause animale se montre séduite par les propositions de la candidate frontiste, notamment concernant la question du halal. "L'abattage rituel reste mon principal cheval de bataille [...] elle est la seule qui s’est occupée de dénoncer le scandale de la viande halal", commente Brigitte Bardot.

En février dernier, Brigitte Bardot avait déjà fait savoir qu'elle soutenait Marine Le Pen. Elle avait en effet écrit une lettre aux maires de France pour les inciter à accorder leurs parrainages à la candidate FN. "Je suis scandalisée que des maires de France soient à ce point frileux et n’aient pas l’honnêteté de donner leurs voix à Marine Le Pen qui fait partie d'une équipe de tête de la présidentielle, qui défend les animaux et a le courage de redonner à notre pays 'la France' la place qu'elle doit occuper dans le monde", indiquait-elle dans cette lettre.

"On va avoir une surprise"

Celle qui avait voté pour Nicolas Sarkozy en 2007 raconte que le candidat de l'UMP l'a déçu. "Fraîchement élu à l'Élysée [...] devant témoins, il m'a dit qu'il allait mettre un terme aux abattages rituels qui engendrent tant de souffrances pour les animaux. Non seulement il n'a rien fait, mais depuis son arrivée au pouvoir il n'y en a jamais eu autant !", déplore-t-elle.

Il n'y a rien de pire que la trahison d'une confiance. J'ai un dégoût de ce type", lâche-t-elle. Pas question pour autant de se rabattre sur François Hollande. "La France dirigée par un président de la République qui s'appelle Hollande, ce n’est pas possible (rires).

C’est comme si on avait un président qui s’appelle "Allemagne'", plaisante-t-elle. Brigitte Bardot prédit les résultats du premier tour. "Ce ne sera pas [Sarkozy/Hollande]. On va avoir une surprise du chef", estime-t-elle.