Bardot ne "supporte plus la France"

  • A
  • A
Bardot ne "supporte plus la France"
Brigitte Bardot évoque ses raisons de préférer la Russie à la France. Et ajoute : "là-bas, ils n'ont pas l’Aïd-el-Kébir..."@ REUTERS
Partagez sur :

Dans une interview à Nice Matin, elle annonce qu'elle rendra bientôt visite à Vladimir Poutine.

BB en a le ras-le-bol. Brigitte Bardot ne mâche pas ses mots. Dans une interview à Nice Matin publiée samedi, l'ancienne star de la Nouvelle vague confirme son intention de demander la nationalité russe, comme Gérard Depardieu. "Je suis très sérieuse. J’en ai plein le c... Ras-le-bol ! Je ne supporte plus ce pays. Depuis Sarkozy et ses promesses non tenues, personne ne répond à mes requêtes. Ça me met dans une douleur et une rage folle de voir cette impuissance. Je ne demande rien d’extraordinaire: une RE-PON-SE pour sauver ces animaux !", s'enflamme l'ancienne actrice et chanteuse.

>> A lire aussi : La lettre d'amour de Depardieu à la Russie

BB est "capable de tout". "Si on euthanasie Baby et Népal, il va y avoir un drame. Je suis capable de tout !", prévient Brigitte Bardot, déplorant que sa fondation de défense des animaux ne puisse pas faire de contre-expertise des deux éléphantes suspectées de tuberculose par la préfecture du Rhône.

vladimir poutine avec un tigre

© REUTERS

BB aime Poutine. Brigitte Bardot n'hésite pas à évoquer une "admiration" pour Vladimir Poutine, pour justifier son choix de la Russie. "Je lui trouve beaucoup d'humanité. A chaque fois que je lui demande quelque chose, en principe, il me l’accorde. Il a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs. Et puis là-bas, ils n’ont pas l’Aïd-el-Kébir...", souligne celle qui "programme un voyage en Russie" pour rendre visite au président russe.

>> A lire aussi : La Russie, paradis des animaux ?

BB est déçue par Hollande. "J’ai adressé une lettre par porteur à (François, ndlr) Hollande avant-hier (mercredi, ndlr), avec toute la documentation pour expliquer comment la fondation prendrait en charge leur mise en quarantaine, les soins et leur sauvetage. Pas de réponse", regrette Brigitte Bardot.