Banques: les employés toujours rudoyés

  • A
  • A
Banques: les employés toujours rudoyés
Les incivilités contre les guichetiers des banques ont augmenté de 18% l'an dernier.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les incivilités contre les guichetiers ont augmenté de 18% l'an dernier.

Un conseiller bancaire en retard à un rendez-vous, des frais prélevés sans motifs, une carte bleue avalée par le distributeur... Autant de raisons qui poussent les clients des banques à malmener de plus en plus souvent les employés. Les incivilités sont en hausse de 18%, selon une étude de l'Association française des banques (AFB), révélée par Le Parisien lundi.

Peu d'agressions physiques

L'AFB a recensé 3.609 "incivilités" commises l'an dernier contre les employés des principales banques. C'est 550 de plus que l'année précédente. Les "agressions comportementales" (comme le harcèlement, le chantage ou les dégradations) représentent 33% de ces incivilités. Suivent les injures et les insultes (32%) puis les menaces (31%). Les agressions physiques, légères ou graves, sont beaucoup plus rares.

Pour le Syndicat national de la banque et du crédit (SNB), "la crise et l'image dégradée des banques aggravent le problème". Son secrétaire général reconnaît par ailleurs que l'augmentation des incivilités dans les agences bancaires ne fait que suivre la tendance générale des chiffres de la délinquance.

Les banques peu solidaires de leurs salariés

Pour autant, les employés de banques sont décidés à ne pas se laisser faire. Le nombre de plaintes qu'ils ont déposé l'an dernier a bondi de 69%, passant de 141 à 238. Le SNB regrette toutefois que les banques ne s'y associent que trop rarement : seulement deux plaintes conjointes ont été déposées l'an dernier.

L'AFB souligne que cette augmentation est avant tout à mettre au compte du bon comportement des banques qui auraient mieux répondu à son enquête. Les Echos rappellent tout de même qu'en 2008 et 2009, ces statistiques avaient déjà explosé, avec des hausses de 24% et 14%.