Banon : "ma vie est un chaos"

  • A
  • A
Banon : "ma vie est un chaos"
@ Capture d'écran Paris Match
Partagez sur :

Paris-Match dévoile jeudi en exclusivité des extraits du livre de Tristane Banon sur l'affaire DSK.

Dans Le Bal des hypocrites, à paraître jeudi aux éditions du Diable Vauvert, Tristane Banon livre sa version de l’affaire DSK. ParisMatch.com publie en avant-première mercredi les premiers extraits de ce témoignage poignant, à charge contre celui qu’elle n’appellera jamais par son nom, mais toujours par ce surnom évocateur : "le babouin".

"Le fbg St-Honoré, pas la bonne adresse pour les larmes"

Le récit du livre, écrit en trois semaines, démarre le 14 mai, juste avant que n’éclate l’affaire Nafissatou Diallo. Alors que Dominique Strauss-Kahn est vu comme le sauveur du PS, Tristane Banon est contactée par de nombreux journalistes. Ils n’ont pas oublié l’émission de Thierry Ardisson, en février 2007, la première fois où la jeune journaliste raconte son agression présumée. Elle avait alors comparé DSK à un "chimpanzé en rut".

"Le faubourg Saint-Honoré n’était pas la bonne adresse pour les larmes. Ce soir-là, encore une fois, le microcosme des invités avait dit “On sait, mais…” Ils avaient attendu que les lumières soient éteintes, les caméras baissées, l’enregistrement stoppé. Ils avaient attendu tout ça pour me dire “ On sait, mais…” Mais quoi ? Mais il ne fallait pas faire de vagues, surtout ne rien laisser fuiter vers le peuple. Seule l’élite pouvait connaître, seule l’élite savait tenir sa langue. […]  “Il n’y a pas mort d’homme”, dira plus tard un de ceux qui font la France intelligente. Non, ça n’est rien, il n’y a pas mort d’homme, seulement cela serait quelques vies détruites. Et moi, je fais le calcul… En huit ans ? Trois par semaine ? Douze par mois ? Cent quarante-quatre par an ? Mille cent cinquante-deux depuis moi ?" […]

"J'avais une autre réputation"

Tristane Banon se remémore avec nostalgie sa "vie d’avant lui". "J’avais une autre réputation alors […]. Vie casée avant l’heure, quotidien bien rangé". "Depuis huit ans, ma vie sentimentale est un chaos. Un jour, ils creuseront, fouilleront. Alors ils découvriront les trop nombreux, les trop connus, les trop vieux, les trop jeunes. Mais puisqu’ils aiment l’archéologie, qu’ils fouillent plus profond, qu’ils remontent jusqu’à l’origine des choses."

Le récit se termine peu avant que Tristane Banon ne porte plainte pour "tentative de viol" contre DSK, le 5  juillet 2011.  

 François de Labarre, reporter à Paris Match, a lu le livre de Tristane Banon :





>>Retrouvez l’intégralité des extraits choisis du livre de Tristane Banon dans le magazine Paris Match, en kiosque dès jeudi 13 octobre.