Banon : DSK entendu comme témoin

  • A
  • A
Banon : DSK entendu comme témoin
L'audition de Dominique Strauss-Kahn a débuté tôt lundi matin.
Partagez sur :

Cette audition lundi fait suite à la plainte déposée par Tristane Banon pour tentative de viol.

Nouvel épisode judiciaire pour Dominique Strauss-Kahn, mais cette fois lié à l'affaire Banon. Il a été "entendu en qualité de témoin par les services de police" lundi matin, dans le cadre de l'enquête initiée à la suite de la plainte de Tristane Banon, ont annoncé lundi les avocats de l'ancien patron du FMI.

L'audition de Dominique Strauss-Kahn a débuté tôt lundi matin avant 8 heures dans les locaux de la brigade de la répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne. Il est ressorti vers 11 heures.

Ce n'était pas une garde à vue

Il ne s'agissait pas d'une garde à vue. Et le parquet a tenu à préciser que ce n'était pas là un traitement de faveur. DSK répondait à une convocation pour s'expliquer sur cette journée de 2003 au cours de laquelle il aurait tenté de violer Tristane Banon selon les dires de la romancière et journaliste. La jeune femme a porté plainte contre DSK le 4 juillet pour tentative de viol, ce qui a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris.

D'après les informations d'Europe 1, les enquêteurs ont maintenant bouclé leur enquête. Depuis que la plainte de Tristane Banon a été déposée, quelque 15 personnes ont déjà été entendues : des proches de l'accusatrice, des proches de DSK ou encore le propriétaire de l'appartement où aurait eu lieu l'agression supposée.

La balle est dans le camp du procureur

C'est désormais au procureur de Paris, Jean-Claude Marin, de décider de la suite à donner à l'affaire. Plusieurs options s'offrent à lui : organiser une confrontation Banon-DSK, poursuivre DSK s'il juge qu'il y a matière. Dans ce cas, une information judiciaire sera ouverte et c'est un juge d'instruction qui reprendra le dossier. DSK sera alors mis en examen.

La dernière possibilité pour le procureur est de décider de classer l'affaire en l'absence d'éléments suffisants pour qualifier une tentative de viol. Si tel est le cas, Tristane Banon aurait alors la possibilité de saisir elle-même un juge. L'issue devrait être connue assez rapidement car le procureur de Paris doit quitter ses fonctions en fin de semaine.

Dominique Strauss-Kahn, rentré en France le 4 septembre après un abandon des accusations pesant sur lui aux Etats-Unis, réfute toutes les accusations de la jeune femme. Il a porté plainte de son côté pour dénonciation calomnieuse.