Ballons : "quelque chose ne colle pas"

  • A
  • A
Ballons : "quelque chose ne colle pas"
@ SKYNEWS
Partagez sur :

Un Américain prétend avoir traversé la Manche en ballons, mais La Voix du Nord n’y croit pas.

A-t-il vraiment traversé la manche en ballon ? Reportage sur Sky News à l'appui, un Américain prétend avoir survolé la Manche vendredi, transporté par des ballons gonflés à l'hélium, s'inspirant du film "Là-haut". Mais La Voix du Nord, qui cite des gendarmes, doute de la véracité de l'exploit.

"C'était magnifique, poétique"

Jonathan Trappe se serait élevé vendredi matin côté anglais à Ashford, dans le Kent, pour atterrir une centaine de kilomètres plus loin, dans les environs de Dunkerque, et ce grâce à 55 ballons gonflés à l’hélium. "C'était magnifique, poétique. Les falaises blanches de Douvres, et puis les côtes françaises. C'était une expérience d'une grande quiétude, très paisible", a raconté ce pilote confirmé à l’issue d’un vol d'environ 4 heures, autorisé par les autorités de l'aviation britanniques.

Un joli récit que La Voix du Nord semble remettre en doute. En énonçant samedi des faits précis et en citant la gendarmerie, le quotidien fait fortement douter de la véracité de ce prétendu exploit. "Pardon d'être terre à terre, mais quelque chose ne colle pas", écrit ainsi le quotidien régional.

Dans un carré de salades

Le journal nordiste évoque notamment un Jonathan Trappe, non pas héroïque, mais en mauvaise posture, dixit les gendarmes de Ghyvelde, dans le Nord, lesquels l'auraient trouvé "dans un carré de salades, au bord de la D 947, sur la commune des Moëres". Les militaires ne l'ont pas vu atterrir, mais essayé de décoller, manquant de "s'accrocher à des lignes électriques".

Quant au reportage vidéo consacré à l'événement par la chaîne britannique Sky News, La Voix du Nord fait remarquer qu'il ne compte "pas d'images de décollage, ni d'atterrissage, la Manche n'est nulle part, ni les belles falaises de Douvres. Même pas un petit survol au-dessus des côtes dunkerquoises, juste quelques ballons dans un ciel anonyme, sans nuages".

Le reportage diffusé par la chaîne Sky News :

Si les révélations de La Voix du Nord sont vraies, elles mettraient totalement à plat la technique du "cluster ballooning" (la "grappe de ballons") dont Jonathan Trappe s'autoproclame le pionnier. "C'est la première traversée d'une telle étendue d'eau" dans ces conditions, avait-t-il souligné vendredi.

La Manche a toujours été un défi symbolique pour les aviateurs, depuis que le Français Louis Bleriot l'a franchi pour la première fois en 1909. Dernier exploit - confirmé - en date, celui du Suisse Yves Rossy, alias "Fusionman", qui l'a traversée en aile à réaction en 2008.