Balade sur les traces de Marcel Pagnol

  • A
  • A
Balade sur les traces de Marcel Pagnol
@ MAXPPP
Partagez sur :

REPORTAGE - La région d’Aubagne jouit encore de la notoriété de l’auteur, à nouveau adapté au cinéma.

Randonnées théâtrales, circuits consacrés aux sites chers à Marcel Pagnol ou simples balades en pleine nature : l’enfant du pays est loin d’avoir disparu des esprits dans la région d’Aubagne. 37 ans après sa mort, les touristes affluent pour revisiter la Provence dont il parlait si bien… Et preuve que l'académicien est loin d’être passé de mode : La fille du Puisatier, réalisé par l'écrivain en 1940, est d’ailleurs revisité par Daniel Auteuil, pour son premier film en tant que réalisateur. Le film est sorti dans les salles obscures.

Les visiteurs partent sur les traces de Marcel Pagnol au départ d’Aubagne. Passage obligé au puits de Raimu que l'on retrouve dans La fille du puisatier de 1940, avant de découvrir le vallon de Passe-temps et d’apercevoir la si célèbre Bastide neuve, la maison de famille où Marcel Pagnol passait toutes ses vacances.

Passage obligé pour touristes "fans"

C’est avec le chant des cigales qu’il est possible aujourd’hui encore de visiter ces lieux fréquentés par les personnages de Marcel Pagnol et l’enfant, le jeune homme et l’écrivain qu’il était. Nombre d’entre eux sont devenus autant de passages obligés pour les touristes, qui se disent toujours aussi "fans" de l’auteur. A Aubagne, nombreuses sont ceux qui avouent venir en Provence pour aller sur la route de l'auteur qui les a "inspirés". Les guides, comme George qu’a rencontré Europe 1, se bousculent. Il a déjà fait découvrir le paysage de Marcel Pagnol à 70.000 personnes.

"Notre volonté, c’est de faire vivre le pays" :

Nombreux sont ceux qui découvrent au passage comme il fait bon vivre en Provence, où nombre d’artisans et de santonniers de la région arrivent à vivre toute l’année du tourisme créé autour de Marcel Pagnol.