Baisse historique des accidents

  • A
  • A
Baisse historique des accidents
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le nombre de tués sur les routes a atteint un plancher en février grâce à la météo hivernale.

255 personnes sont mortes sur les routes de France métropolitaine en février, soit une chute de 15% par rapport à février 2009, a annoncé la Sécurité routière. "Grâce à la prise de conscience croissante des usagers et la mobilisation des forces de sécurité, il s'agit du mois le moins meurtrier jamais enregistré sur les routes de France", a commenté la délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR), du ministère de l'Ecologie.

Les accidents corporels sont également en nette diminution par rapport à février 2009, chutant de 13,2% à 3.875 contre 4.464 en février 2009. Le nombre de personnes blessées et de victimes hospitalisées est aussi en nette baisse, respectivement de 9,9% à 4.620 (contre 5.129) et 13,4% à 1.599 (contre 1.847), un chiffre qui n'a également jamais été aussi bas.

Le rôle des intempéries

"L'épisode de hausse amorcé en juin 2009 apparaît bien en voie de correction", en a déduit l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). "Toutefois, la météorologie hivernale, marquée par les intempéries, a probablement joué un rôle important dans cette baisse, en limitant l'usage des véhicules, et en ralentissant les vitesses, a souligné l'ONISR. Aussi "l'hypothèse d'un retour durable à la baisse reste à confirmer (durant) les prochains mois", a mis en garde l'organisme officiel.

La chute de février intervient après un fort recul de 7,3% du nombre de tués sur les routes en janvier, et une chute de 18,5% en décembre. Mais le nombre des morts sur les routes a stagné en 2009, après sept années consécutives de baisse, avec 4.262 victimes, soit 13 de moins qu'en 2008.