Deux jours après la mise en ligne de sa vidéo polémique, Cuisinella s’explique sur sa page Facebook. L’entreprise assure ainsi que cette publicité, qui visait "son cœur de cible, à savoir le jeune habitat [sic]", a cherché à s’appuyer "sur les codes des "digital native", en surfant sur la vague d’une vidéo virale, pleine de références qui leurs sont chères : le gaming (Call of Duty pour le sniper), ou encore des fictions à succès comme Walking dead, Dexter ou Son of anarchy, tout en remettant au goût du jour via le principe qui fait régulièrement ses preuves : la camera cachée."

>> VOIR LA VIDEO : Cuisinella : le dér@page incontrôlé

Bien conscient que l’effet recherché n’a pas été atteint, Cuisinella admet qu’il "ne souhaitait pas choquer à ce point. Sa direction dont la Présidente Anne Leitzgen font amende honorable et s’en s'excusent sincèrement si cela a pu être le cas. Aussi, la marque a décidé de ne plus communiquer sur cette vidéo afin de ne pas encourager sa propagation."