Bac : presque tous les résultats

  • A
  • A
Bac : presque tous les résultats
@ MAXPPP
Partagez sur :

Certaines académies sont touchées par une grève d'informaticiens de l’Education nationale mardi.

C'est l'heure de vérité pour les 642.235 candidats au bac 2010. Les résultats ont été publiés sur Internet mardi matin. Mais dans certaines dans académies les lycéens ont dû attendre jusqu'en milieu de matinée pour savoir s'ils étaient reçus ou non. C'est le cas d'Albane, dans le Var, qui s'est rendue dans son lycée mardi matin. "Les résultats ne sont pas sur Internet à cause de la grève", explique sa mère, "elle a dû attend jusqu'à 11h30 qu'ils soient affichés", ajoute-t-elle.

Une dizaine d'académies (voir ci-dessous) sont touchées par un mouvement de grève des informaticiens de l’Education nationale. Selon l’intersyndicale à l’origine du mouvement, "50% des informaticiens" suivent suivre la mobilisation.

Une dizaine d'académies touchées

Les académies qui connaissent des perturbations sont : Aix-Marseille, Bordeaux, Nice, Nancy, Rouen, Rennes, Reims, Nantes, Poitiers, Lyon, Strasbourg, Clermont-Ferrand et Besançon. A Strasbourg, par exemple, les résultats seront accessibles en ligne mardi à partir de 14 heures, et non à 8 heures comme prévu initialement, indique lundi en fin d'après-midi le rectorat.

En revanche, ce mouvement ne perturbe pas l'affichage des résultats dans les centres d'examens, "afin de ne pas pénaliser les élèves", souligne Fabrice Orel. Les candidats au bac ont en effet plusieurs moyens de consulter les résultats, notamment via le site internet du ministère, ou en se rendant dans l'établissement où ils ont passé l'examen. Certaines sociétés privées diffusent aussi les résultats (après les avoir obtenus par une licence auprès du ministère).

L'intersyndicale qui appelle à la grève comprend, outre le Snptes-Unsa, le Snasub-FSU, le Sgen-CFDT et l'UnSgpen-Cgt. Elle se dit "en conflit" avec le ministère depuis plusieurs mois et demande le retrait du "Schéma directeur des infrastructures" (SDI) qui doit s'appliquer à la rentrée.