Bac : les filières générales carburent

  • A
  • A
Bac : les filières générales carburent
Cette année, quatre millions de copies ont été corrigées et 175.390 correcteurs et examinateurs ont été mobilisés.@ Max PPP
Partagez sur :

Les premiers résultats sont tombés. Ils sont moins bons en bac professionnel par rapport à 2011.

Le taux de réussite est en hausse chaque année et 2012 se profile plutôt bien. Le nombre de bacheliers reçus est en hausse pour les filières général et techno mais en recul pour le bac pro, par rapport à 2011, selon les chiffres provisoires du ministère publiés vendredi.

Les 703.059 candidats au bac 2012 savent dorénavant s'ils sont reçus, recalés ou convoqués à l'oral de rattrapage. Cette année, quatre millions de copies ont été corrigées et 175.390 correcteurs et examinateurs ont été mobilisés pour cet examen emblématique créé par Napoléon en 1808.

Un taux de réussite de 79,3% au bac général

A l'issue du premier groupe d'épreuves écrites, et pour près de 90% des candidats présents, le taux de réussite au bac général est de 79,3% (+2,4 points par rapport à 2011), celui du bac technologique de 69,0% (+0,7 point). En revanche, les résultats du bac professionnel ont chuté de plus de 6 points par rapport à l'an passé (68,8%).

bandeau bac 930

© Max PPP

Dans le détail, le taux de réussite du bac scientifique est de 82,6%, soit une progression de 2,6 points par rapport à la session 2011. Le bac littéraire progresse de plus de 2 points et s'établit à 73,3%. La taux de réussite est de 77,3% au bac économique et social (+2,2 points), de 68,8% au bac pro (-6,1 points), de 73,4% aux bacs technologiques industriels (+3,4 points) et de 67,3% aux bacs technologiques tertiaires (-0,3 point).

Il s'agit de résultats provisoires, qui seront complétés par les épreuves de "rattrapage" organisées jusqu'à mercredi. En 2011, le taux de réussite au baccalauréat avait atteint les 86% (85,8% en 2010).

Des triplés et le doyen René

rené buffière 930

© Max PPP

Au rayon des "insolites" de cette édition 2012 : des triplés, élèves du lycée Albert-Châtelet à Saint-Pol-sur-Ternoise, ont obtenu leur bac général avec mention, chacun dans une série différente. Parmi les bonnes nouvelles, à l'internat d'excellence de Sourdun, créé en 2009 à l'initiative de Nicolas Sarkozy et qui accueille des élèves de milieux défavorisés, 80% d'entre eux ont réussi l'examen.

René Buffière, 87 ans et doyen national du baccalauréat 2012, s'est dit lui "un peu déçu" de ne pas avoir été reçu à l'examen. L'un des plus jeunes candidats, âgé de 13 ans, a passé le bac dans l'académie de Montpellier mais sa famille n'a pas voulu annoncer le résultat.

Quelques incidents

Plusieurs incidents ont été relevés cette année, dont certains ont donné lieu à l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris. Mais aucun n'a atteint l'ampleur de la fuite de l'année dernière, qui avait dévoilé le contenu de l'épreuve du sujet de math au bac S.