Bac : des sujets sous haute sécurité

  • A
  • A
Bac : des sujets sous haute sécurité
@ MAXPPP
Partagez sur :

La sécurité du lieu d'impression des sujets du baccalauréat en Ile-de-France a été renforcée.

En Ile-de-France, les sujets destinés aux 200.000 candidats du département sont aussi bien gardés que les lingots d'or de la banque de France. L'accès au site ne se fait que sur autorisation et la visite ne se fait qu'en compagnie du directeur de la maison des examens d'Arcueil. Vincent Goudet dernier a renforcé la sécurité du lieu où sont imprimés les sujets.

"Personne ne sait où se trouve ce lieu"

"On descend dans les entrailles du lieu le plus secret de l'imprimerie. Là, on imprime les sujets et on les stocks. Personne ne sait où se trouve ce lieu et on tient à ce que cela reste secret pour assurer une sécurité la plus totale, comme si l'on rentrait dans un coffre de banque", commente-t-il au micro d'Europe 1. "C'est très confidentiel", explique-t-il. Une façon de s'assurer que le couac des fuites des sujets du bac S l'an dernier est évité.

A l'heure actuelle, les sujets du bac 2012 sont imprimés par académie, dans des lieux tenus secret et placés sous haute surveillance. Dans chaque imprimerie des vigiles sécurisent l'entrée, des portes et rideaux d'acier sont baissés et le système de vidéosurveillance est activé. D'après Luc Chatel, le ministre de l'Éducation interrogé par Le Post l'an dernier, "le dispositif de sécurisation est très variable en fonction des académies".

"On a renforcé encore nos contraintes"

La fuite survenue dans l'académie de Marseille l'an dernier paraît donc plus compliquée dans le centre d'impression d'Ile-de-France. C'est en tous cas ce que garantit la responsable de l'imprimerie, Françoise Dekovski. "On a renforcé encore nos contraintes envers nos fournisseurs. Quand nous avons des personnes qui viennent maintenir ou réparer nos machines les sujets sont écartées, tout est scellé avant de sortir de chez nous, les accès sont toujours très bien protégés. Nous avions des marges d'amélioration assez minimes mais nous les avons quand-même faites", indique-t-elle à Europe 1.

Une fois imprimés, les sujets sont comme scellés, mis sous plastique et stockés sur place pendant quelques semaines. Là encore, impossible de pouvoir y accéder. Ensuite, ils quittent l'imprimerie en camion, sous escorte, des employés suivent en voiture. Direction un lycée relais où tous les proviseurs viennent chercher leurs cartons.

Au total, une dizaine de personnes seulement connaissent tous les sujets du bac. Ils ont été rédigés il y a an, et quelques uns seulement ont été retenus sur des dizaines de propositions. Du professeur concepteur, à l'employé de l'imprimerie, toutes les personnes qui ont approché les fameux sujets ont signé cette année une charte de confidentialité très stricte.