Bac 2013 : 665.000 candidats sur le pont

  • A
  • A
Bac 2013 : 665.000 candidats sur le pont
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN CHIFFRES - Près 665.000 élèves passent le baccalauréat à partir de lundi. Présentation.

Coup d'envoi pour le baccalauréat. Lundi, les quelque 665.000 candidats inscrits vont découvrir les sujets de philosophie, première épreuve de la session. Europe1.fr vous propose un tour d'horizon en chiffres de l'examen.

>> A LIRE AUSSI : Bac philo : les sujets tombés à l'étranger

11.06 Bac 930x620

© MAXPPP

Des effectifs en baisse. Premier constat, le nombre de candidats qui se présente cette année est en nette baisse. Ils seront en effet 664.709 toutes filières confondues, contre 703.059 en 2012, soit 5,45 % de moins. La majorité d'entre eux passe un bac général (338.186 sont inscrits en S, ES ou L), tandis que le reste se répartit entre bac professionnel (183.688 candidats) et technologique (142.865). Et si le nombre de candidats inscrits dans les filières générales augmente légèrement (1,11 % de plus par rapport à l'an dernier), les participants au bac pro sont eux en chute libre : ils sont 16,5 % de moins qu'en 2012.

Un casse-tête pour le ministère. Si beaucoup de ces élèves sentent le stress monter à l'approche des épreuves, ils ne sont pas les seuls. Pour le ministère de l'Education nationale aussi, l'organisation du baccalauréat est un véritable casse-tête. Entre la multiplication des options et des pays dans le quel on peut le passer (87 cette année), les enseignants doivent préparer près de 4.000 sujets différents. Et à l'arrivée, ce sont quatre millions de copies qu'il faudra corriger. Une correction qui mobilise 170.000 profs pendant un mois, épreuves de rattrapage comprises.

>> A LIRE AUSSI : Le circuit secret des sujets

Combien ça coûte ? Le bac, c'est aussi un casse-tête financier, puisque l'organisation des épreuves a un coût significatif : selon les chiffres du ministère, la session 2012 a coûté 83,60 euros par candidat, toutes filières confondues. Soit un peu moins de 59 millions d'euros. De son côté, le syndicat des chefs d'établissements a évalué la facture pour le bac 2013 à 74 millions d'euros pour les seules épreuves. Toutefois, en comptant les heures de cours perdues du fait de l'examen, les proviseurs estiment que l'addition du baccalauréat serait plutôt proche de… 1,5 milliard d'euros.