Ayrault promet "le droit au mariage" gay

  • A
  • A
Ayrault promet "le droit au mariage" gay
Le mariage gay sera débattu au Parlement à la rentrée prochaine.@ MAX PPP
Partagez sur :

Le Premier ministre a promis également d'instituer le droit à l'adoption. Sans préciser de date.

C’était l’une des promesses de campagne de François Hollande. La ministre de la Famille Dominique Bertinotti assure, dans une interview au journal Le Parisien-Aujourd’hui en France, que le gouvernement tiendra l’engagement de l’actuel président de la République, qui prévoit l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, en 2013. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, lui, s'est engagé à l'instituer au cours du quinquennat.

"Le droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés", promettent les services du Premier ministre dans un communiqué, sans toutefois préciser la date. Jean-Marc Ayrault demandera ainsi à "tous les membres du gouvernement concernés de lui faire des propositions, après concertation avec les partenaires associatifs, pour définir le pilotage institutionnel des politiques de lutte contre les violences et les discriminations commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre, qui sont par nature interministérielles".

"Se marier et adopter"

Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille

© MAXPPP

Dominique Bertinotti, elle, a affirmé vendredi dans les colonnes du Parisien, espérer le vote d'une loi au premier semestre 2013. "Il faut le temps de rédiger le texte, et ce n’est pas rien, pas juste deux petits mots à changer", précise la ministre. "Cela touche notamment au Code civil. Il faut prendre le temps de l’écoute et de la discussion, sans s’enliser dans le débat. En tout cas, même si c’est un peu long, la loi est notre engagement et, je le crois, elle sera votée en 2013".

Dominique Bertinotti a assuré que "dans un an, les personnes de même sexe qui le souhaitent" pourraient "se marier et adopter ensemble". La ministre souhaite qu’à terme, les homosexuels aient les mêmes droits et les mêmes devoirs que tout couple marié.

Les Français favorables

Stéphane Corbin, président de la Coordination Interpride France qui organise les Gay Pride, s'est réjoui pour sa part de cette nouvelle mais a dit espérer que la loi arrive "bien avant". "Nous sommes dans l'attente avant fin 2012. Ce que nous voulons avoir, c'est le droit de choisir de se marier ou de ne pas se marier", a-t-il conclu au micro d'Europe 1.

Une majorité de Français (63%) se disent favorables au mariage gay, selon un sondage BVA. Seuls les plus de 65 ans s’y disent majoritairement hostiles. Dans cette enquête, les Français se disent aussi pour l’adoption des homosexuels à 56 %.