Avec les fenêtres ouvertes, attention aux enfants

  • A
  • A
Avec les fenêtres ouvertes, attention aux enfants
@ REUTERS
Partagez sur :

DANGER - L'Institut national de prévention pour la santé met en garde : avec le retour des beaux jours, les chutes accidentelles des fenêtres augmentent.

Attirés par l’inconnu, les enfants n’anticipent pas toujours le danger. Si bien qu’avec les beaux jours et les fenêtres qui s’ouvrent pour laisser rentrer l’air extérieur, les défenestrations accidentelles se multiplient. L'Institut national de prévention pour la santé appelle donc les parents à la prudence, car quelques secondes d’inattention suffisent.

Un danger à ne pas sous-estimer. Selon une enquête de l'Institut national de prévention pour la santé menée l’an dernier en Ile-de-France, Paca et Nord-Pas-de-Calais, au moins 76 enfants sont tombés accidentellement par la fenêtre et neuf en sont décédés. Dans plus de 60 % des cas, les enfants avaient moins de six ans. Il s'agissait principalement de garçons. Surtout, dans 80% des cas, un adulte était dans la pièce et n'a pas pu éviter le drame.

Un logement mal adapté. "Il y a peu de dispositifs de sécurité applicables aux fenêtres", souligne le docteur Philippe Meyer, médecin réanimateur à l'hôpital Necker à Paris. Ainsi, de nombreuses fenêtres sont facilement accessibles car il y a un lit ou un radiateur en dessous. Et la plupart des accidents arrivent à des moments bien précis. "Il y a une grande caractéristique : ces accidents surviennent pendant la préparation des repas", analyse le médecin. En effet, à ce moment-là, les enfants sont éloignés de la cuisine, lieu de danger, et se retrouvent dans des endroits qui semblent plus sécurisés, comme leur chambre. Et c’est là que l’accident survient. "La plupart du temps il n’y a pas de faute ou de négligence de surveillance, mais simplement quelques secondes d’inattention", assure Philippe Meyer. Et cela suffit pour provoquer un drame.