"Avant, on avait peur"

  • A
  • A
Partagez sur :

A Sevran, Leïla se dit plus "tranquille" lorsqu’elle vient déposer ses deux enfants à l’école.

Propos recueillis par Walid Berrissoul