Avalanche de courriers islamophobes à Lyon

  • A
  • A
Avalanche de courriers islamophobes à Lyon
@ MAXPPP
Partagez sur :

Depuis un mois, une trentaine de familles ont reçu des lettres anonymes. Seize ont déjà porté plainte.

Courriers et plaintes. Il a reçu la lettre le 9 avril dernier. Abderahouf A. fait partie de ceux qui ont reçu des courriers islamophobes depuis plusieurs semaines, à Sainte-Foy-lès-Lyon. Au total, ce sont une trentaine de familles de cette banlieue chic de Lyon qui ont reçu des lettres d'insultes et de menaces. Seize d'entre elles ont porté plainte.

"Touche pas à mon cochon". Dans une enveloppe pré-timbrée, une simple feuille A4, tapée à l'ordinateur. "Ils parlent de voile, de barbus... Il y a aussi des caricatures qui disent 'touche pas à mon pinard, à mon église ou à mon cochon'", explique  Abderahouf au micro d'Europe 1. Et le message du courrier est clair : "d'après eux, nous les Maghrébins, on est là pour gratter, profiter du système", poursuit le destinataire du courrier.

"C'est démoralisant". Mais la lettre ne s'arrête pas là. "Il y a aussi des menaces : 'il faut rentrer dans votre pays'. C'est pire que dégueulasse. C'est démoralisant", poursuit, amer, ce conducteur de train de trois enfants, né en France.

"Un grand traumatisme". Une trentaine d'autres familles ont reçu le même courrier à Sainte-Foy. Point commun entre tous ces destinataires : un nom à consonance maghrébine. La maire UMP de Sainte-Foy condamne ces lettres. "Ça provoque certainement un grand traumatisme chez ces familles, de la peur, de la détresse", réagit-elle sur Europe 1.

Le spectre des groupuscules d'extrême-droite. Une enquête a été ouverte après les dépôts de plaintes. Le parquet reconnaît que le vocabulaire utilisé dans les lettres fait immanquablement penser aux groupuscules d'extrême-droite.