Autoroute : la somnolence, première cause d'accidents

  • A
  • A
Autoroute : la somnolence, première cause d'accidents
@ MaxPPP
Partagez sur :

Selon un baromètre des accidents mortels, la vitesse n'a jamais aussi peu tué sur autoroute.

Les excès de vitesse, principale cause d'accidents mortels sur l'autoroute ? Contrairement à une idée reçue, c'est la somnolence qui est la plus responsable d'accidents mortels, selon l'étude publiée mercredi par l'Association des sociétés d'autoroutes (ASFA). Europe 1 dévoile en exclusivité les conclusions de ce baromètre des accidents mortels.

Moins d'accidents sur les autoroutes. Selon cette étude, le nombre de victimes mortelles sur les routes est bien moins important sur les autoroutes que sur les autres voies de communication. En 2012, sur les 3.645 tués recensés par la sécurité routière, 143 personnes sont mortes sur les autoroutes, soit 25 fois moins que sur les nationales ou les départementales. Par ailleurs, le nombre de morts sur le réseau autoroutier en 2012 est en baisse de 26,3%, par rapport à 2011. de manière plus générale, au cours des 30 dernières années, la mortalité sur autoroute a ainsi baissé de 53%, alors que le nombre de kilomètres parcourus a été multiplié par 4,5.

>> A lire - Les régulateurs de vitesse sont risqués

40% des accidents liés au manque de vigilance. De manière générale, 40% des accidents mortels sur les autoroutes sont dus au manque de vigilance, comme la fatigue, la somnolence ou l'inattention. La fatigue et la somnolence sont responsables à elles seules d'un accident sur trois. "La relative stabilité de ce facteur à un niveau élevé depuis quinze ans montre la nécessité d'intensifier les campagnes de sensibilisation sur ce risque encore trop souvent sous-estimé par les conducteurs", souligne l'étude.

L'alcool tue davantage que dans le passé. La deuxième cause des accidents mortels sur autoroutes est la consommation de substances qui altèrent le comportement. Alcool, drogues et médicaments sont en effet à l'origine d'un accident mortel sur cinq, soit une hausse de 1,9% par rapport à l'année précédente. Et les campagnes de prévention n'y font rien non plus, le cocktail tue toujours plus, particulièrement la nuit et les week-ends.

De moins en moins d'accidents à cause de la vitesse. Constat positif toutefois, les automobilistes continuent à lever le pied. Les excès de vitesse ne provoquent plus que 15,7% des accidents mortels. C'est deux fois moins qu'il y a 15 ans. En clair, la vitesse n'a jamais aussi peu tué sur autoroute.

>> A lire - Route : trop de comportements risqués

Le mois de juillet le plus meurtrier. Dernier enseignement de cette étude, c'est au mois de juillet qu'il y a le plus de morts sur les autoroutes, une quinzaine en moyenne, soit un tous les deux jours. Pendant la période 2008-2012, ce mois d'été a concentré plus d'un accident mortel sur 10. Ces accidents se produisent principalement aux petites heures du matin et à l'heure la sieste, c'est-à-dire les moments de la journée où la vigilance est au plus bas. Les campagnes de prévention incitent donc les automobilistes à respecter les recommandations d’usage : un arrêt toutes les deux heures pour s’aérer et s’hydrater.