Auto : le retour de la pastille verte ?

  • A
  • A
Auto : le retour de la pastille verte ?
@ Max PPP
Partagez sur :

Le gouvernement s'intéresserait à ce dispositif qui sert à distinguer les voitures peu polluantes.

L'info. Le gouvernement envisage de relancer la pastille de couleur verte pour identifier les véhicules les moins polluants, selon Le Parisien. Le dispositif devrait être proposé mercredi lors du comité interministériel sur la qualité de l'air. "Les villes ont besoin d'outils pour contrôler les véhicules et mieux les réguler, et grâce à la pastille elles pourront, en cas de pic de pollution et selon leurs besoins, instaurer plus facilement des limitations de circulation ou des régulations de vitesse", explique au journal une source au ministère des Transports.

La pastille verte, qu'est-ce que c'est ? Le dispositif avait été lancé à l'été 1998 et la pastille était décernée aux véhicules électriques, au gaz, ainsi que les véhicules d'essence vendus après 1993 et les Diesel vendus après 1997. Ces voitures sur lesquelles étaient apposées une petite étiquette  verte étaient alors autorisées à circuler lors des jours de forte pollution, un système qui s'ajoutait au dispositif de circulation alternée suivant le dernier chiffre, pair ou impair, de la plaque d'immatriculation. Le dispositif a toutefois été abandonné en 2003.

Les critiques. L'association "40 millions d'automobiliste" est aussitôt montée au créneau contre une "mesure discriminatoire". "Si on souhaitait chasser des villes les foyers les plus modestes, on ne s'y prendrait pas mieux", déplore Daniel Quéro, président de l'association, dans un communiqué. "La pastille verte est une mesure discriminatoire qui renforce l'idée d'une exclusion sociale des plus modestes qui n'ont pas les moyens financiers de renouveler leur véhicule". Pour l'association, "il serait préférable de mettre en place une politique d'incitation au renouvellement des véhicules par le biais d'une prime à l'achat d'une auto d'occasion plus récente et moins polluante."