Aubrac : dernier hommage aux Invalides

  • A
  • A
Aubrac : dernier hommage aux Invalides
Une cérémonie aura lieu lundi matin à Paris pour rendre un dernier hommage au grand Résistant.@ Max PPP
Partagez sur :

La famille du grand résistant a mis en garde contre toute tentative de récupération politique.

Pas question de "se récupérer sur un cercueil avec un discours politique", a prévenu lundi la fille de Raymond Aubrac, mort mardi dernier à l'âge de 97 ans. Si le président-candidat Nicolas Sarkozy et le candidat socialiste François Hollande seront bien présents, la famille Aubrac a tenu à mettre la classe politique en garde contre toute "utilisation" de la cérémonie d'hommage au grand désistant prévue lundi matin, à l'Hôtel national des Invalides à Paris.

"Pas de récupération politique"

Nicolas Sarkozy "présidera la cérémonie nationale d'hommage à Raymond Aubrac, à 10 heures", mais ne prendra pas la parole, comme l'a souligné la fille du résistant. Elisabeth Helfer-Aubrac a en effet estimé qu'il ne serait pas "convenable" que des hommes politiques "récupèrent" la cérémonie. Selon les souhaits de son père, ce seront donc des "Résistants" qui prendront la parole, a-t-elle précisé. Ainsi, Jacques Vistel, président de la Fondation de la Résistance, et Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ex-chef de service de la diffusion clandestine vers la France au commissariat national de l'Intérieur à Londres prononceront les éloges funèbres.

L'incinération du résistant aura lieu dans la soirée de lundi "dans l'intimité familiale". Ses cendres rejoindront ensuite celles de Lucie Aubrac dans le caveau familial du cimetière de Salornay-sur-Guye, un village de Saône-et-Loire.

De nombreux politiques présents

A six jours du premier tour de la présidentielle, François Hollande, Martine Aubry, maire PS de Lille, Bertrand Delanoë, maire PS de Paris, Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés socialistes, Eva Joly, candidate Europe Ecologie-Les Verts à l'Elysée, Cécile Duflot, secrétaire nationale d'EELV, Jean-Vincent Placé, président du comité de campagne d'Eva Joly et Pierre Laurent, secrétaire national du PCF ont d'ores et déjà confirmé leur présence. Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche, "doublement désolé", a pour sa part fait savoir dimanche qu'il ne pourrait être présent, en raison des obsèques à la même heure d'"un de ses compagnons de combat à qui le liait une profonde affection".

Une cérémonie publique

Cette cérémonie sera par ailleurs "publique", a insisté Elisabeth Helfer-Aubrac qui a demandé aux personnes voulant rendre un dernier hommage à son père de se présenter avant 9 heures devant les grilles des Invalides, dans le 7e arrondissement parisien. Lors de la cérémonie d'hommage au même endroit, le 21 mars 2007, à Lucie Aubrac, l'épouse de Raymond décédée à l'âge de 94 ans, de nombreuses personnes n'avaient pu pénétrer à temps dans la cour d'honneur.