Attention, la rougeole revient

  • A
  • A
Attention, la rougeole revient
Les jeunes adultes, qui n'ont pas reçu de double dose de vaccin, figurent parmi les populations vulnérables.
Partagez sur :

A cause d'une couverture vaccinale insuffisante, la maladie revient en force.

C'est un grand retour d'une maladie que l'on croyait disparue. Depuis trois ans 22.000 cas de rougeole ont été recensés en France, relate Le Monde dans son édition de vendredi. Depuis janvier, 14.500 personnes ont été touchées

Depuis 2008, dix personnes en sont mortes et de nombreuses autres ont été hospitalisées. La maladie se caractérise par une toux et une forte fièvre. Elle est très contagieuse car le virus est très persistant dans l'air. Elle peut entraîner de graves complications.

La rougeole profite du trop fort taux de personnes non couvertes par le vaccin. Les moins de 30 ans sont les plus vulnérables, car ils ont reçu une dose et n'ont pas eu la maladie. Mais la seule protection efficace est la double dose, seulement obligatoire depuis 1990. "Si vous êtes nés depuis 1980 et que vous n'avez plus de carnet de santé, vous n'êtes plus protégés", expliquent ainsi les autorités sanitaires dans Le Monde.

Gale, coqueluche et tuberculose aussi

Mais le vaccin n'est remboursé intégralement que jusqu'à 18 ans et de nombreux majeurs, sans mutuelle, pourrait y renoncer. Or, pour endiguer le virus, il faudrait 90% à 95% de taux de vaccination, relate le quotidien.

La gale, la tuberculose et la coqueluche sont aussi sur le retour, notamment à cause d'une couverture de vaccination insuffisante pour les deux dernières. Pour cette raison, l'Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé (INPES) lance une campagne de communication à destination des jeunes adultes.