Attention aux avalanches dans les Alpes

  • A
  • A
Attention aux avalanches dans les Alpes
L'alerte orange a été levée mais le risque d'avalanches reste "fort"@ MaxPPP
0 partage

4.000 foyers restaient privés d'électricité dans la région vendredi soir.

La Corse peut souffler, après une grosse tempête. Aux Alpes désormais d'être la cible d'une météo capricieuse. Le risque d'avalanches y est élevé et de nombreux foyers restent privés d'électricité vendredi soir.

Dans les Alpes

Météo France a levé le bulletin de vigilance orange aux avalanches émis pour la Savoie, la Haute-Savoie et de l'Isère. Le risque d'avalanches spontanées reste toutefois "fort", soit de 4 sur une échelle de 5 vendredi, sur la plupart des massifs nord alpins. Le cumul de neige fraîche atteindra 60 à 80 cm à 2.000 mètres d'altitude, voire localement un mètre avec des accumulations dues au vent.

Les accès aux stations de Savoie ont rouvert, vendredi en milieu d'après-midi. Quelque 150 personnes, principalement des touristes, ont été contraintes de dormir dans un gymnase de Bourg-Saint-Maurice, la nuit dernière. Nombre de skieurs n'avaient pu rejoindre la station d'altitude où ils résident en raison de la fermeture des routes liées aux risques d'avalanches, selon la mairie.

En Isère, l'électricité est complètement rétablie, alors qu'il restait encore 1.000 clients privés de courant en Savoie et 1.000 autres en Haute-Savoie.

En Corse

L'île a connu jeudi une "violente tempête hivernale". Après le pic de vents dans la soirée, l'alerte orange a été levée vendredi matin. Les rafales ont atteint jeudi jusqu'à 160 km/h sur le Cap Corse, à L'Ile Rousse ou au cap de la Chiappa. De fortes vagues ont été enregistrées sur le littoral.

Quelque 13.000 foyers étaient toujours privés d'électricité en Corse-du-Sud et 2.000 autres en Haute-Corse. Les pompiers sont intervenus des centaines de fois, notamment pour une quinzaine de départs de feu en Haute-Corse. Un seul foyer restait actif vendredi matin près de Ghisonaccia, sur la côte orientale, où un stock de 15.000 m3 de bois coupé était toujours en feu, sans menacer l'environnement. En Corse-du-Sud, les principaux dégâts ont été enregistrés dans la région de Porto-Vecchio et sur la côte occidentale où des arbres ont été abattus par la tempête.

Du côté des transports, le trafic maritime et aérien entre la Corse et le continent a repris après la nuit de tempête.