"Attachiant", ce mot qui nous manquait

  • A
  • A
"Attachiant", ce mot qui nous manquait
L'affiche du Festival du mot nouveau édition 2011.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

C'est le néologisme distingué samedi par l'édition 2011 du festival XYZ du mot nouveau.

Contraction de chiant et d'attachant, "attachiant" va-t-il faire partie de votre vocabulaire ? Le néologisme qui désigne une personne difficile à vivre mais dont on ne peut se passer est le coup de cœur 2011 du festival XYZ du mot nouveau.

"Attachiant"… comme Joe Dassin ?

"Attachiant" n'est, en fait, pas une trouvaille de l'année : la création daterait des années 70. Elle serait l'œuvre de Pierre Delanoë qui avait composé ce terme... pour qualifier son ami Joe Dassin.

Pour sa dixième édition, ce festival qui défend une conception vivante de la langue a préféré "attachiant" à "aigriculteur" - agriculteur découragé par les difficultés de son métier -, "bête seller" - navet littéraire qui bat des records de vente -, textoter -écrire des textos - ou encore "eurogner" - faire des économies dans la zone euro.

L'esprit de Victor Hugo revendiqué

"Comme l'écrivait Victor Hugo, la langue meurt si elle n'invente pas de mots nouveaux", fait valoir Eric Donfu, fondateur du festival en 2002 et, par ailleurs, sociologue spécialiste des transformations dans la société contemporaine.

L'an dernier, c'est "phonard", un terme péjoratif pour désigner une personne qui abuse de son téléphone mobile, qui avait été distingué. Entre autres lauréats précédents, figurent "aimeuse" -femme qui aime à sa façon, "bonjoir" - salut intermédiaire entre le bonjour et le bonsoir, "photophoner" - faire une photo avec son téléphone portable, "ordinosore" - ordinateur dépassé - ou encore "se faire électroniquer" - se faire avoir par les nouvelles technologies.

Vous êtes inspiré ? Envoyez vos propositions à festival-motnouveau@gmail.com. Les meilleurs néologismes seront sélectionnés par un jury avant que "l'élu" de l'année soit choisi par le public présent lors de deux soirées du mois de novembre à Paris et au Havre.