Ascension : la pagaille dans les écoles

  • A
  • A
Ascension : la pagaille dans les écoles
@ MAXPPP
Partagez sur :

Chaque école choisit de faire le pont ou non, ce qui créé la pagaille dans certaines familles.

Comme chaque année, le jeudi de l’Ascension tombe un jeudi. Comme chaque année c’est la possibilité d’un pont. Mais comme chaque année, des écoles le font et d’autres pas.

La règle officielle

Le cadre fixé par le ministère et relayé par les inspections académiques est on ne peut plus ouvert. Concrètement, les écoles peuvent faire le pont à condition de respecter la règle qui impose notamment de rattraper les heures perdues. Cela a l’air simple sauf que, dans la réalité, le pont fait débat tous les ans.

"J'ai un enfant qui va à l'école le vendredi. Et deux qui n'y vont pas", explique une maman qui va devoir s'organiser. Car dans une même ville, la situation n'est pas forcément la même à l'école primaire et au collège. Les parents doivent donc être vigilants pour s’y retrouver.

"C'est du grand n'importe quoi !"

Certains respectent les choix des établissements. Mais d’autres ont choisi de privilégier la famille et le week-end prolongé. "On va finalement faire sécher celui qui a cours pour pouvoir partir", raconte Isabelle qui a l'un de ses fils qui a classe vendredi.

"Le plus, c'est quand même que tout le monde ait cours et puis comme ça on n'en parle plus", estime une maman. "La manière dont ils se sont organisés - l'un a cours et l'autre pas - : c'est du grand n'importe quoi", juge une autre. Pour l'année prochaine, les parents réclament donc un peu plus de cohérence de la part du ministère.

Un autre casse-tête se profile avec le lundi de Pentecôte, férié pour tous les élèves... sauf certains, qui rattraperont le vendredi de l'Ascension.