"Arrêtez d'instrumentaliser la justice"

  • A
  • A
"Arrêtez d'instrumentaliser la justice"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Christophe Regnard, le président de l'USM, dénonce le comportement de la famille Bettencourt.

C'est un cri du coeur que lance le président de l'Union syndicale des magistrats à la famille Bettencourt. "Il faut arrêter d'instrumentaliser la justice", demande Christophe Regnard sur Europe 1, après l'annonce de l'avocat de Liliane Bettencourt d'un dépôt de plainte pour "violence morales" contre la fille de l'héritière de l'Oréal.

Pour le magistrat, le texte de la loi est très "vague" et peut donc être "adapté à toute les situations". Pour autant, nuance Christophe Regnard, Liliane Bettencourt devra démontrer "l'existence de violences réelles et très franchement, le simple fait de demander une tutelle ou de faire des plaintes pour abus de faiblesse, ça n'est pas constitutif d'une violence".

"Nous avons autre chose à faire que de gérer les guéguerres de la famille Bettencourt" :

Le président du premier syndicat de magistrat demande à la famille Bettencourt de "laisser aller à leur terme un certain nombre de procédures qui sont en cours". Selon lui, Liliane Bettencourt et sa fille, Françoise Meyers-Bettencourt, qui s'affrontent dans les tribunaux depuis plusieurs mois, "utilisent à mauvais escient des articles qui sont dans le Code".

"Ce n'est pas en multipliant les plaintes et en saisissant la justice à tout bout de champs qu'on va pouvoir trouver une solution sereine et raisonnable dans cette affaire", conclut Christophe Regnard.