Arrêtés 10 ans après un braquage

  • A
  • A
Arrêtés 10 ans après un braquage
@ MAXPPP
Partagez sur :

5 hommes ont été interpellés, auteurs présumés d’un casse à neuf millions d’euros dans l’Oise.

Ils pensaient sans doute avoir commis le coup parfait. Les auteurs présumés d'un braquage à l'explosif à Beauvais, qui s'était soldé en juillet 2002 par le vol d'un butin de neuf millions d'euros, ont été finalement été arrêtés mardi en région parisienne, près de dix ans après les faits.

Un ancien employé a pris un train de vie luxueux

"Le personnage clé, c'est l'employé de la société de transports de fonds qui est monté en grade pour passer caissier", explique le commissaire Lautard, patron de la brigade nationale de répression du banditisme, au micro d’Europe 1. "A partir de là, il a eu accès des données confidentielles. Il est alors devenu une mine d'or pour des malfaiteurs qui notamment appartenaient à son cercle familial et qui lui ont mis la pression pour qu'il coopère", précise-t-il.

L'enquête patrimoniale a rapidement déterminé que cet ancien employé, qui avait démissionné peu après l’attaque, avait eu un train de vie luxueux juste après les faits. Sur les 9 millions du braquage, il  aurait reçu comme récompense une commission de 400.000 euros.

Un affaire vieille de dix ans

Longtemps, les enquêteurs n’ont pas eu la moindre piste dans cette affaire. Le 5 juillet 2002, un centre-fort de la société de transports de fonds Valiance à Beauvais avait fait l'objet d'un vol à main armée par un commando, qui avait réussi à pénétrer dans les locaux en pratiquant un trou dans un mur à l'aide d'un engin explosif. Ils avaient ensuite réussi à prendre la fuite en voiture.

A la suite du braquage, deux véhicules utilisés par les braqueurs avaient été identifiés à l'époque, mais ils avaient été retrouvés incendiés dans le département du Val d'Oise, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2002", empêchant les policiers d'identifier les braqueurs.

Interpellés en région parisienne

Les quatre braqueurs présumés interpellés cette semaine sont tous âgés aujourd'hui de 35 à 45 ans. Ils ont été mis en examen jeudi et vendredi pour vol avec arme, destruction de bien d'autrui par moyen dangereux, participation à une association de malfaiteurs, vol en bande organisée et non justification de ressources.

Les malfaiteurs sont des tziganes connus de la justice pour des vols, séquestrations et cambriolages. Ils ont été arrêtés mardi en Seine-Saint-Denis et en Seine-et-Marne. Il resterait encore 5 malfaiteurs dans la nature.