Appel aux dons pour le jardin des Tuileries

  • A
  • A
Appel aux dons pour le jardin des Tuileries
Et en tant que donateur, vous aurez peut-être la chance d'avoir votre petite plaque souvenir fixée sur l'une des chaises en fonte du jardin.@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour le rénover, 15 millions d'euros sont nécessaires. Les particuliers aussi peuvent participer.

C'est l'un des jardins les plus célèbres de la capitale, le premier à avoir été rendu public après le déménagement de Louis XIV et sa cour à Versailles. Plus de trois siècles plus tard, le jardin des Tuileries, situé entre la place de la Concorde et le Musée du Louvre, a besoin d'une sérieuse rénovation.

Redonner toute sa place au végétal

Un chantier d'envergure. Le Louvre, qui gère le parc, entend lancer un grand chantier sur dix ans "pour réparer les dégâts causés par l’histoire, par les intempéries et par sa fréquentation très importante". Allées poussiéreuses, bosquets décharnés, arbres malades… le projet vise à redonner aux jardins dessinés par Le Nôtre leur "luxuriance et leur fraîcheur" originelles.

Une rénovation dans les règles de l'art. Si une rénovation s'impose, hors de  question de procéder n'importe comment : le parc a tout de même été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1991.

15 millions d'euros à trouver malgré la crise. Pour rénover le jardin des Tuileries, le Louvre doit trouver près de 15 millions d'euros sur 10 ans. Compte-tenu de la crise, impossible de compter sur les subventions publiques : en 3 ans, elles ont chuté brutalement et Le Louvre doit faire avec 25% de crédit en moins chaque année. Le projet doit donc être entièrement financé par des dons.

"Un musée à ciel ouvert"

Mobiliser pour les Tuileries ? Un défi.  Pour Christophe Monnin, directeur du mécénat au Musée du Louvre, les Tuileries ont beau être "un musée à ciel ouvert", la mobilisation des mécènes est moins évidente que pour une salle de musée classique. "Il faut vraiment faire prendre conscience que le jardin a besoin de cette rénovation", souligne-t-il.

Les entreprises appelées à la rescousse. Deux se sont déjà portées volontaires mais il en faudra bien davantage selon Christophe Monnin, directeur du mécénat au Musée du Louvre, qui souligne, au micro d'Europe1, que l'idéal serait de réunir "1,5 millions d'euros par an pour boucler l'ensemble du projet".

Les particuliers aussi peuvent faire un don. Les petits dons - entre 20 et 1.500 euros - sont possibles par l'intermédiaire du site internet du Louvre. Ils peuvent se faire en euros, biens sûr, mais aussi en dollars… et même en yens. Et en tant que donateur, vous aurez peut-être la chance d'avoir votre petite plaque souvenir fixée sur l'une des 3.000 chaises ou banc en fonte du jardin.

 
don930

© CAPTURE LOUVRE