Animaux exotiques : saisie record en 2012

  • A
  • A
Animaux exotiques : saisie record en 2012
@ Europe 1 / Julien Pearce
Partagez sur :

INFO E1 - Les douaniers ont multiplié par quatre les saisies d'animaux importés illégalement.

Le chiffre. Iguanes, boas, tortues... L'an dernier, les douaniers français ont intercepté aux frontières plus d'un millier d'animaux exotiques vivants et importés illégalement. Un chiffre qui a quadruplé en un an, selon le bilan annuel des douanes françaises rendu public vendredi et qu'Europe 1 a pu consulter. La plupart de ces animaux sont confiés à la Ferme tropicale de Paris, un magasin d'animaux exotiques, en attendant que la justice décide de leur sort.

29.02 animaux.pearce.4.jpg

© Europe 1 / Julien Pearce

Une meilleure détection. Les douaniers français n'avaient jamais saisi autant d'animaux exotiques que l'an dernier. Pour Karim, le directeur de l'enseigne, cette tendance s'explique par la meilleure détection de ces fraudes. "Le marché n'a pas évolué. Cette augmentation tient un peu au hasard, mais aussi à une plus grande rigueur. Les douaniers sont mieux formés qu'avant et les compagnies aériennes sont plus rigoureuses", explique le directeur de la Ferme tropicale.

L'arche de Noé à Paris. En 2012, ce sont donc pas moins de 300 reptiles qui ont par exemple été confiés à ce magasin spécialisé. Karim a ainsi vu arriver "un arrivage de 56 caméléons du Cameroun, qui étaient cachés dans un double fond, maquillés par des animaux tout à fait légaux et courants". Des animaux qui commencent même à se reproduire : des bébés caméléons sont nés récemment à la Ferme tropicale.

29.02 animaux.pearce.2.jpg

© Europe 1/ Julien Pearce

Parmi les animaux saisis, les tortues représentent plus de 50% des espèces. La Ferme tropicale en a accueilli plusieurs, dont des spécimens en provenance de Madagascar valant, chacun, plus de 1.300 euros.