Angoulême : une pub jugée sexiste retirée du cinéma

  • A
  • A
Angoulême : une pub jugée sexiste retirée du cinéma
@ DR
Partagez sur :

Une association féministe a fait plier le PDG d’un magasin d’électroménager, qui a retiré sa publicité des écrans.

Cela faisait deux ans que le spot publicitaire était diffusé sur les écrans du cinéma CGR d’Angoulême. Pendant 30 secondes, une femme entièrement nue cachait ses parties intimes avec différents objets électroménagers, pour vanter les mérites du magasin Digital d’Angoulême, sur une musique de strip-tease. Une publicité jugée sexiste par plusieurs personnes, qui se sont manifestées depuis des mois auprès du magasin, du cinéma et des associations féministes.

Regardez le spot publicitaire :

La section charentaise de l’association Femmes solidaires a donc fini par monter au créneau, pour dénoncer cette publicité. "C’est nul et c’est sexiste" estime Jacqueline Pasquier, présidente de l’association, interrogée par Europe 1. "Le corps de la femme est vraiment un présentoir, pour vendre des objets. Je crois qu’on aliène la femme, et après on en fait un objet, et après on la bat et c’est comme ça que s’enchaînent les violences".

Jacques Cardinaud, le patron du magasin, a fini par prendre peur après un appel au boycott. "Si ce spot est choquant, je le retire. Je suis commerçant local, je n’ai aucune raison de choquer mes concitoyens. Je m’en excuse auprès d’elles". Avant d’ajouter : "J’ai cru bien faire en faisant quelque chose d’esthétique. Au demeurant, depuis que la pub est passée, mon chiffre d’affaires n’a cessé de progresser. Je pense donc que ça n’a pas déplu à tous mes clients".

Toutefois, pour s’éviter toute contre-publicité, le commerçant a retiré, dès mercredi, le spot à l’origine de la polémique.