Amiens : six mois de prison pour le hacker

  • A
  • A
Amiens : six mois de prison pour le hacker
Le jeune homme de 20 ans effectuera sa peine avec un bracelet électronique.@ MAXPPP
Partagez sur :

Il été condamné jeudi à un an de prison dont six mois ferme, sous régime du bracelet électronique.

Il avait créé un virus qui avait infecté pas moins de 17.000 smartphones. Dylan, un jeune Amiénois de 20 ans, a été condamné jeudi à un an d'emprisonnement dont six mois ferme à purger sous régime du bracelet électronique. C'est plus sévère que ce qu'avait requis la procureure.

Mettre à profit ses capacités "utilement"

Cette dernière s'était montrée très pédagogue dans ses réquisitions. Elle a notamment expliqué au jeune homme que lorsque l'on avait ses capacités intellectuelles, il fallait les mettre à profit "utilement et non de façon malveillante".

A la barre, Dylan s'est confondu en excuses, reconnaissant les dommages qu'il a causés. Le jeune homme a calmement expliqué à la cour comment il avait élaboré son système après en avoir eu l'idée "un soir dans (s)on lit" alors qu'il regardait la télévision. Selon Dylan, qui fait de la programmation depuis l'âge de 9 ans, il ne lui a fallu qu'une heure pour créer son virus.

Le préjudice estimé à 500.000 euros

Il mettait ainsi à disposition, sur des plateformes non officielles, des logiciels gratuits à télécharger qui, sans que l'utilisateur ne s'en rende compte, envoyaient des SMS surtaxés. Les réponses, des SMS qui contenaient des codes de micro-paiement, étaient interceptées par Dylan. Le préjudice est estimé à 500.000 euros.

>> A lire aussi : Comment fonctionnait l'arnaque de Dylan ?

Dylan avoue qu'il a piraté les téléphones certes pour l'appât du gain, mais aussi pour la beauté du geste. "Le développement informatique c'est une beauté en soi. Faire de la programmation informatique, c'est très intéressant. Le but c'était surtout de faire de la programmation et prouver que je pouvais servir à une entreprise pour entrer dans la vie active", a-t-il expliqué sur Europe 1.