Alzheimer : le nombre de malades ne cesse d'augmenter

  • A
  • A
Alzheimer : le nombre de malades ne cesse d'augmenter
Le nombre de malades d'Alzheimer pourrait atteindre entre 1,29 et 1,4 million de personnes en 2030.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le nombre de malades et de morts ne cesse de croître. Les femmes sont, de loin, les plus concernées.

L'étude. La maladie d'Alzheimer et les autres démences font peser un fardeau de plus en plus lourd sur la société française, avec une hausse rapide du nombre de prises en charge médicales et des hospitalisations ces dernières années, selon une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVs) parue mardi. Quatrième cause de décès dans l'Hexagone, ces maladies neurodégénératives qui frappent essentiellement les personnes âgées touchent actuellement entre 750.000 et un million de personnes en France. Un chiffre qui ne cesse de croître et touche particulièrement les femmes.

+23% d'hospitalisations. Le nombre de malades pourrait ainsi atteindre entre 1,29 et 1,4 million de personnes en 2030, selon diverses projections recensées par l'INVS. D'après les chercheurs, entre 2007 et 2010, le nombre de malades (au sens de pris en charge au titre des affections longue durée, dits "ALD") a déjà augmenté de 14%, celui des hospitalisations de 23% et celui des décès liés à la maladie de 13,9%. Par ailleurs, les chiffres indiquent qu'en 2010, l'âge moyen des hospitalisés atteignait 84,3 ans chez les femmes et 81,5 ans chez les hommes, soit 0,6 année de plus qu'en 2007. "Cette étude montre que le poids de la maladie d'Alzheimer et des autres démences est considérable pour la société", relèvent les chercheurs.

Les femmes considérablement plus touchées. Les femmes sont très largement concernées : elles représentaient, en 2010, près des trois-quarts des patients  admis en ALD et 66% des malades hospitalisés pour ces maladies qui affectent progressivement le cerveau, entraînant la mort des cellules nerveuses. Elles sont également deux fois plus nombreuses que les hommes à en mourir : 36.383 femmes, contre 17.908 hommes, en sont décédées en 2010.

Des chiffres en deça de la réalité ? Certes, les chercheurs nuancent ces chiffres, en expliquant qu'une grande partie de l'augmentation observée est "imputable au vieillissement de la population". Il n'empêche, la hausse pourrait bien être d'une plus grande ampleur encore. D'une part, les chiffres publiés mardi ne recensent pas toutes les personnes atteintes d'Alzheimer, mais uniquement celles qui sont les plus sérieusement touchées. D'autres parts, il pourrait y avoir encore bien d'autres cas en France, qui échappent tout simplement aux regards des médecins. "Ces données conduisent à une sous-estimation importante du poids de ces maladies", reconnaît l'étude. Les chercheurs estiment que dans de nombreux pays, dont la France, seulement 50% des patients sont repérés par le système de santé.