Alzheimer : déremboursement en vue ?

  • A
  • A
Alzheimer : déremboursement en vue ?
Selon le professeur Ollier, psychiatre à St-Anne, la Haute autorité de Santé pourrait avoir décider de ne plus rembourser les médicaments anti-Alzheimer dans leur totalité.@ MaxPPP
Partagez sur :

Selon le Pr Ollier, certains médicaments pourraient ne plus être remboursés intégralement.

La Haute autorité de Santé pourrait décider de ne plus rembourser à 100% les médicaments qui soignent l'Alzheimer. "Il y a depuis plusieurs jours ou semaines une rumeur sur ce sujet, et certaines informations indiquent que cette rumeur va devenir réalité", a estimé, jeudi au micro d’Europe 1, le professeur Jean-Pierre Ollier, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris.

"Inacceptable, pour ne pas dire scandaleux"

Pour le moment, rien n'a été confirmé mais le professeur Ollier s’insurge déjà : "c’est inacceptable pour ne pas dire scandaleux", puisqu’ "il n’y a pas de nouvel argument scientifique" qui prouverait l’inefficacité de ces médicaments.

Or, si les médicaments anti-Alzheimer n’entraînent pas une réversion totale des symptômes de la maladie, leur effet "est établi", pour le professeur Ollier. Et d’ajouter : les traitements "ralentissent significativement l’évolution de la maladie". "Il n’y a pas de bagarre entre les spécialistes à ce sujet", appuie-t-il.

Il existe aujourd’hui quatre traitements anti-Alzheimer différents sur le marché français, pris tous les jours par 300.000 à 400.000 malades diagnostiqués. Ces médicaments sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie, sachant qu’une boîte d’un mois coûte environ 80 euros.