Allez-vous avoir le blues des Bleus ?

  • A
  • A
Allez-vous avoir le blues des Bleus ?
@ REUTERS
Partagez sur :

C’est la thèse d’un sociologue qui prévoit un retour en force en France des dossiers politiques.

Après la victoire en Coupe du monde en 1998, la France "black-blanc-beur" était à la fête. Après la quasi élimination dès le premier tour qui guette les Bleus en Afrique du Sud, les Français vont-ils déprimer ? Et le faire savoir ? C’est ce que prévoit le sociologue Marc Perelman, interrogé par Europe 1.

"Le sport était la réponse à la crise"

"Le sport était la réponse à la crise. Quand il y a une victoire, ça va. Mais quand il y a une défaite, c’est très violent", analyse ce sociologue.

Et le blues post-Coupe du monde pourrait notamment se faire sentir en plein débat sur la réforme des retraites. "Le staff politique, Nicolas Sarkozy en tête, avait vraiment l’espoir fou que l’équipe de France aille le plus loin possible pour que parallèlement ses propres décisions politiques, surtout par rapport aux retraites, puissent passer sans que les gens se mobilisent", assure Marc Perelman.

Les politiques parlaient beaucoup foot

Lors du premier match de l’équipe de France, les responsables politiques avaient ainsi été très nombreux à prendre la parole. "C'est l'opium du peuple, cette histoire. Ça m'a toujours choqué de voir des rmistes applaudir des millionnaires", avait commenté le leader du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon. "Je ne crois pas que le foot soit l'opium du peuple. Les rmistes n'applaudissent pas les millionnaires, mais le jeu", avait répondu le socialiste Benoît Hamon.

Après la défaite contre le Mexique jeudi soir, les politiques n’avaient pas été avares de critiques. "Ras le bol (...) Il faut tous les virer", avait notamment lancé le député gaulliste Nicolas Dupont-Aignan.

Que va-t-il se passer une fois les Bleus rentrés à la maison ? "Il y a de fortes chances pour que les Français se mobilisent", pronostique Marc Perelman.