Alerte sur l'air respiré dans les métros

  • A
  • A
Alerte sur l'air respiré dans les métros
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les seuils de qualité de l'air fixés par l'UE sont dépassés quasi-quotidiennement en Ile-de-France.

La CFDT-Transports Environnement organise mercredi une opération "transparence" sur l'air respiré dans les transports en commun souterrains afin de montrer que les particules fines, dangereuses pour la santé, y sont bien plus nombreuses que les seuils recommandés par l'Union européenne.

Alors que l'UE recommande de ne pas dépasser le seuil de 50mg de particules fines métalliques par mètre cube, "les relevés hebdomadaires de la RATP montrent bien que l'on avoisine plutôt 100 voire 200 mg/m3 de particules en moyenne sur le réseau parisien", souligne le quotidien Le Parisien. En cause, les systèmes de freinage mécanique qui érode les rails et produisent des particules métalliques.

Même si les régies commencent à se saisir du problème, à l'image de la RATP qui est en train de changer de système de freinage et installe des ventilateurs dans son réseau, les employés des transports en communs redoutent que tous les ingrédients d'un scandale similaire à celui de l'amiante soient réunis.