Ajaccio : blessés légers dans un attentat

  • A
  • A
Ajaccio : blessés légers dans un attentat
Des blessés légers ont été évacués à l'hôpital de la Miséricorde.@ Capture d'écran Google map
Partagez sur :

Huit personnes ont été légèrement blessées dans un attentat en Corse dimanche matin.

Huit personnes, dont des enfants, ont été légèrement blessées lors de l'explosion d'une charge dans la nuit de samedi à dimanche à Ajaccio en Corse. L'explosion a également causé d'importants dégâts.

"Cette explosion visait un appartement occupé en plein milieu de la nuit", a indiqué sur place le procureur de la République à Ajaccio, Thomas Pison. Selon les premiers témoignages recueillis par Europe 1, il s'agirait d'un conflit de voisinage, et l'attentat n'aurait rien à voir avec le milieu nationaliste. "C'est un conflit entre deux personnes, c'est des actes de violence qui semblent isolés", a déclaré au micro d'Europe 1 Simon Renucci, le maire d'Ajaccio.

Un peu plus tôt, le procureur avait pourtant évoqué un "attentat est très préoccupant car les gens qui l'ont commis n'ont pas hésité à mettre ces charges dans un immeuble habité contre la porte d'un appartement où il avait des personnes qui dormaient", a-t-il souligné au micro d'Europe 1. C'est exceptionnel "car souvent ce sont des charges qui sont placées dans des endroits où il n'y a personne, ou en tout cas loin des habitations avec des gens à l'intérieur", a ajouté le procureur.

Deux appartements soufflés

L'engin explosif a été placé dans une cage d'escalier desservant 18 appartements, selon les informations d'Europe 1. L'explosion a provoqué "des dégâts importants pour deux appartements qui ont été entièrement soufflés", a précisé le procureur. Le rez-de-chaussée ainsi que le deuxième étage ont été endommagés par l'explosion. L'immeuble n'a pas été évacué mais "des contrôles techniques poussés" seront effectués dans la journée pour mesurer d'éventuels risques pour les habitants.

Sept personnes souffrent d'acouphène, majoritairement des enfants, et un adulte a été légèrement blessé à la jambe. Certaines ont été évacuées par les pompiers à l'hôpital de la Miséricorde à Ajaccio, et d'autres s'y sont rendues par leurs propres moyens, ont précisé les secours.

C'est le deuxième attentat, mettant en danger des habitants d'immeubles, commis à Ajaccio depuis le début de l'année. En janvier, deux charges de cinq et dix kilos visant deux bars dans un quartier voisin avait soufflé les deux établissements et provoqué d'importants dégâts collatéraux.