Air France : savoir si votre avion décolle
Billet d’avion à vie, statut d’apatride. Europe1.fr détricote quelques légendes urbaines. © MAXPPP

Où trouver les infos ? Europe1.fr fait le point.

Malgré la grève annoncée des stewards et des hôtesses, Air France prévoit d'assurer 80% de ses vols dimanche, soit 4 sur 5. Six syndicats d'hôtesses et stewards sur sept appellent en effet à la grève du samedi 29 octobre au mercredi 2 novembre inclus, pour marquer leur opposition à la réduction des équipages sur certains vols.

La compagnie précise quand même s'attendre à des "retards et des annulations à chaud". Pour simplifier la vie des voyageurs, Air France a publié un mode d'emploi pour suivre l'état du trafic. Europe1.fr vous aide pour s'y retrouver.

Internet. Sur le site d'Air France, les voyageurs peuvent consulter les horaires. La compagnie indique également que les clients peuvent modifier leur voyage prévu à ces dates, "que leur vol soit annulé ou non". Elle explique aussi qu'en cas d'annulation ou de retard de son vol de plus de cinq heures, "le billet pourra être remboursé". Pour cela, il faut utiliser un formulaire disponible en ligne à la rubrique "gérer vos réservations/obtenir un remboursement en ligne", ou en cliquant ici.

Téléphone. Comme pour Internet, les voyageurs peuvent consulter les horaires sur le site spécial mobiles d'Air France et les applications pour smartphones. Vous pouvez aussi envoyer un SMS au 6.36.54 en indiquant votre numéro de vol (ex : AF5005) et vous recevrez une réponse "en quelques minutes", d'après le groupe. Par téléphone, il est possible d'obtenir des informations par le 01.57.02.10.58, l'appel est non surtaxé.

En cas d’annulations, de retards ou reports de vol, Air France dispose également d’un service informant directement ses clients sur leur téléphone portable, leur smartphone ou par e-mail. Ce service est gratuit et disponible pour tous les passagers dans le monde, sans inscription ni abonnement. Afin d’être averti personnellement, Air France recommande à ses clients de s’assurer qu’ils ont bien fourni à la compagnie un moyen sûr d’être contacté et avec lequel ils prévoient de voyager (téléphone, mobile ou e-mail).