Air France condamnée pour discrimination

  • A
  • A
Air France condamnée pour discrimination
@ Reuters
Partagez sur :

La compagnie a été condamnée pour avoir discriminé une militante pro-palestinienne.

La compagnie Air France a été condamnée jeudi à Bobigny pour avoir discriminé une passagère, militante pro-palestinienne, qui avait été débarquée d'un avion pour Tel-Aviv au motif qu'elle n'était ni israélienne ni juive. "Le tribunal déclare la société Air France coupable du délit de discrimination", a déclaré la juge Nabila Mani-Saada. Air France devra payer 10.000 euros d'amende et verser 3.000 euros de dommages et intérêts et frais d'avocat à la passagère.

Horia Ankour, une élève-infirmière de 30 ans, souhaitait se rendre en Israël le 15 avril 2012 pour participer à une opération "Bienvenue en Palestine" organisée par des militants pro-palestiniens, qui avaient ensuite en quasi-totalité été refoulés par les autorités israéliennes. Alors que l'avion s'apprêtait à décoller de l'aéroport de Nice, une préposée d'Air France était venue lui demander si elle avait un passeport israélien. Devant sa réponse négative, elle l'avait prise à l'écart pour lui demander si elle était juive. Mme Ankour avait alors été débarquée après avoir répondu "non".

Air France avait ensuite fourni à la passagère, à la demande de celle-ci, une attestation de non embarquement dans laquelle les deux questions étaient clairement stipulées, une pièce qui a été versée au dossier. Lors du procès le 17 janvier, Mme Ankour avait reçu le soutien du parquet, qui avait estimé qu'il s'agissait d'une "discrimination caractérisée".