Air Algérie : sortie de grève dans la confusion

  • A
  • A
Air Algérie : sortie de grève dans la confusion
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les vols ont repris vendredi après 4 jours de grève. La tension était palpable à Orly et à Marseille.

La reprise des vols d’Air Algérie se fait dans une certaine confusion en France. A l’aéroport parisien d’Orly notamment, les esprits se sont échauffés vendredi matin alors que la grève des pilotes de la compagnie algérienne a pris fin jeudi soir.

Tension aux comptoirs Air Algérie

Une certaine tension était palpable devant les comptoirs d’enregistrement de la compagnie, alors que des dizaines de passagers attendent de pouvoir prendre un avion depuis plusieurs. La priorité d’embarquement leur était donnée. Ce qui était loin de satisfaire tous les passagers, en particulier ceux qui devaient partir vendredi.

Vendredi matin, un avion arrivé d’Algérie s'est envolé avec à son bord des centaines de voyageurs. Et Air Algérie a annoncé qu’un vol supplémentaire serait affrété pour permettre aux passagers du jour de partir vers l’Afrique du Nord. "Tout le monde partira aujourd'hui, je ne sais pas à quelle heure, mais tout le monde partira", assurait un membre du personnel de la compagnie. De source aéroportuaire, neuf vols seront assurés ce vendredi par la compagnie.

A Marseille, les voyageurs en attente depuis plusieurs jours se pressaient aussi devant les comptoirs d'enregistrement. De nombreux avions étaient prévus, mais avec beaucoup de retards.

Grève terminée, grâce au gouvernement algérien

La grève des personnels navigants d'Air Algérie pour des augmentations salariales et le statut des quelque 900 stewards et hôtesses de l'air a pris fin jeudi soir, grâce à l’intervention du gouvernement. Alger a pris pas mal d'engagements auprès des pilotes en leur assurant qu'aucune sanction ne serait prise contre eux, contrairement aux intentions de la direction qui parlait de les licencier.