Affaire Tron : une troisième accusatrice

  • A
  • A
Affaire Tron : une troisième accusatrice
Une troisième accusatrice fait son entrée dans le dossier.@ MAXPPP
Partagez sur :

Elle n'a pas porté plainte car les faits sont prescrits mais sera confrontée à l'ancien ministre.

Le dossier de l'affaire Tron s'épaissit avec l'arrivée d'une troisième accusatrice. Cette femme, qui souhaite rester anonyme, s'est manifestée spontanément quelques jours seulement après le dépôt, très médiatique, des premières plaintes.

Cette femme n’a par ailleurs pas voulu porter plainte, notamment parce que les faits qu’elle dénonce sont aujourd’hui prescrits. Mais, selon les informations d’Europe 1, elle tient à témoigner devant la PJ de ce qu’elle a vécu à la mairie de Draveil, dans l’Essonne.

Sa vie s’est effondrée

Les faits que cette troisième accusatrice dénoncent se sont produits au tout début de sa carrière. Georges Tron, le maire de la ville, l’aurait "harcelée" et fait des avances qu’elle a refusées. En quelques jours, la vie de cette jeune femme s’est effondrée. Elle a perdu son emploi, son logement de fonction et le diplôme qu’elle devait obtenir.

Cette femme devra renouveler ces accusations lors d’une prochaine confrontation avec le député-maire de Draveil. Tout comme les deux plaignantes, Eva et Virginie, qui seront prochainement confrontées à Georges Tron, accusé d’agressions sexuelles et de viols, et dont la garde à vue a été prolongée mardi de 24h.