Affaire Sarkozy : le magistrat Gilbert Azibert hospitalisé

  • A
  • A
Affaire Sarkozy : le magistrat Gilbert Azibert hospitalisé
@ Max PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Selon son entourage, le haut magistrat a fait une chute dans les escaliers de son domicile. Un accident et non une tentative de suicide.

Contrairement aux informations communiquées par Le Point lundi, Gilbert Azibert, le magistrat "mis en cause" par les écoutes des conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat Me Thierry Herzog, n'a pas tenté de se suicider. Selon les informations d'Europe 1, recueillies auprès de l'entourage de son fils, le haut magistrat a fait une chute dans les escaliers de son domicile bordelais. Il a été transporté par les pompiers à l'hôpital de Bordeaux et devrait passer un scanner dans l'après-midi.Selon l'AFP, Gilbert Azibert s'est également fait poser plusieurs points de suture. 

Soupçonné de renseigner Nicolas Sarkozy. Gilbert Azibert, avocat général près la Cour de cassation, affecté à une chambre civile, est soupçonné d'avoir renseigné Nicolas Sarkozy et Me Herzog sur l'avancée du dossier Bettencourt. Les écoutes de l'ancien président et de son avocat attesteraient en effet que le haut magistrat, qui a accès au service intranet de la haute juridiction, communiquait des informations capitales sur "l'évolution des tendances au sein de la Cour de cassation", selon Le Monde. En échange de ces informations, Nicolas Sarkozy est suspecté d'avoir promis à Gilbert Azibert un poste de conseiller d'Etat à Monaco. Ce qu'a démenti la principauté.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Écoutes téléphoniques : que dit la loi ?

RÉSUMÉ - Sarkozy sur écoute : une nouvelle affaire en six actes

RETOUR SUR - Des perquisitions chez l'avocat de Sarkozy