Affaire Neyret : un magistrat entendu

  • A
  • A
Affaire Neyret : un magistrat entendu
@ MAX PPP
Partagez sur :

Placé en garde à vue à Cayenne, il était auparavant en poste à Lyon, la ville de l'ex-grand flic.

Michel Neyret a été révoqué de la police mais l'enquête sur "l'affaire" dont il est l'acteur principal présumé se poursuit. Et dans ce cadre, un magistrat en poste au parquet de Cayenne a été placé en garde à vue mardi. Un magistrat qui a précisément été nommé de Lyon à Cayenne à l'été 2011, soit juste avant l'arrestation de Michel Neyret, soupçonné d'avoir renseigné le milieu lyonnais.

Michel Neyret, lui, a été mis en examen en octobre 2011 pour corruption, trafic d'influence, association de malfaiteurs ou encore trafic de stupéfiants. Il avait été remis en liberté en mai après près de huit mois de détention provisoire à la prison de la Santé à Paris. S'il a concédé des "imprudences" en acceptant cadeaux et "faveurs" de truands présumés en échange de renseignements, notamment des fiches de police, il a toujours réfuté tout enrichissement personnel.

Michel Neyret nie tout enrichissement

Le magistrat placé en garde à vue devait être interrogé par les enquêteurs de l'IGS, la police des polices, sur des renseignements qu'il aurait pu indûment fournir concernant des procédures judiciaires en cours à Lyon, selon une source proche du dossier.

Si quatre autres policiers, ancien collaborateurs de Michel Neyret, sont poursuivis dans ce dossier, ce n'est pour l'heure le cas d'aucun magistrat. "Si les juges ont décidé de placer en garde à vue ce magistrat, c'est qu'ils doivent avoir des raisons", a dit un avocat du dossier souhaitant garder l'anonymat.