Affaire Le Roux : Maurice Agnelet condamné à 20 ans de prison

  • A
  • A
Affaire Le Roux : Maurice Agnelet condamné à 20 ans de prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

VERDICT - Les jurés de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, ont estimé que Maurice Agnelet était coupable de l’assassinat d'Agnès Le Roux.

INFO. Maurice Agnelet a été reconnu coupable de l'assassinat d'Agnès Le Roux, en 1977. Épilogue d'un mois de procès déchirant, Maurice Agnelet, jugé une troisième fois pour l’assassinat de sa compagne, a été condamné vendredi à 20 ans de réclusion criminelle. Une peine conforme aux réquisition de l'avocat générale prononcées jeudi devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. L'avocat de Maurice Agnelet, Me François Saint-Pierre, avait, lui, réclamé l'acquittement de son client, faute de preuve. 



Maurice Agnelet imperturbable. Imperturbable comme il l'a été tout au long des quatre semaines de son procès, Maurice Agnelet n'a pas particulièrement réagi à l'annonce de sa condamnation. Les membres de la famille d'Agnès Le Roux, eux, s'étreignaient longuement.

"Pardon". Peu avant que les jurés se retirent pour délibérer, l'accusé a demandé pardon à sa famille ainsi qu'à celle de la disparue au sujet de son comportement. "Je voudrais demandé pardon pour le mal que j'ai pu leur faire par mon attitude, mes propos depuis la disparition incroyable et dramatique d'Agnès", a-t-il déclaré dans le box, à l'adresse des Le Roux. "Je me rends compte que j'ai gâché la vie de mes enfants et celle de leur mère", a-t-il ajouté.

"La conviction qu'il est l'auteur de la disparition". Jeudi, l'avocat général avait réclamé une "sanction juste et adaptée". "Toute l'attitude de Maurice Agnelet après les faits vient confirmer la conviction qu'il est l'auteur de la disparition d'Agnès Le Roux", avait indiqué le magistrat, Philippe Petitprez, au cours de son réquisitoire qui a duré plus de trois heures. L'avocat général n'avait toutefois pas demandé la perpétuité, considérant que cela serait "excessif".

Trois procès au total. Dans cette affaire, Maurice Agnelet a d'abord bénéficié d'un non-lieu en 1986, avant d'être acquitté en 2006, puis condamné en appel, en 2007, à 20 ans de réclusion. En février 2013, coup de théâtre : la commission de réexamen de la Cour de cassation lui a accordé le droit à un troisième procès. Maurice Agnelet a donc déjà purgé cinq années de prison. Il comparaissait donc depuis le 17 mars devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à Rennes. Cette fois, a donc estimé que Maurice Agnelet, qui était le compagnon d'Agnès Le Roux, est l'auteur de ce meurtre sans cadavre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

LE PARDON - Affaire Le Roux : Maurice Agnelet demande pardon

LA QUESTION - Un mauvais comportement fait-il un coupable ?

INFO - Vingt ans de réclusion requis contre Maurice Agnelet

ÉMOTION - Les Le Roux spectateurs du déchirement des Agnelet

TÉMOIGNAGE E1 - "Je suis convaincu de l'innocence de mon père"

A L'AUDIENCE - "Ce qui tue, plus que la vérité, c’est le secret"

TEMPS FORTS - "J'ai passé plus de 30 ans de ma vie dans le secret"

PROCÈS - L'affaire Agnès Le Roux de retour devant la justice