Affaire Lagarde-Tapie : deux perquisitions

  • A
  • A
Affaire Lagarde-Tapie : deux perquisitions
@ Reuters
Partagez sur :

Elles ont été menées aux domiciles de Bernard Tapie et de l'actuel PDG de France Télécom, Stéphane Richard.

Les policiers de la brigade financière ont mené jeudi, à Paris, deux perquisitions, aux domiciles de Bernard Tapie et de l'actuel PDG de France Télécom, Stéphane Richard, selon les éléments recueillis par Europe1, confirmant une information du Monde. Elles interviennent dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en septembre dernier pour "usage abusif de pouvoirs sociaux et recel de ce délit" au préjudice du Consortium de réalisation (CDR), créée en 1995 pour gérer le passif d'un Crédit lyonnais en quasi-faillite. Le CDR est soupçonné d'avoir favorisé les intérêts de Bernard Tapie, lors de la procédure, en 2007, qui a abouti au versement de 403 millions d'euros à l'homme d'affaire.

>> À lire : Tapie confiant pour son chèque

"L'enquête pourrait aussi éclabousser Nicolas Sarkozy, président de la République au moment des faits, ajoute Le Monde. Selon nos informations, le juge Jean-Michel Gentil, chargé à Bordeaux de l'affaire Bettencourt, dans laquelle l'ex-chef de l'Etat est témoin assisté, a récemment transmis aux magistrats de la Cour de justice une copie de certains agendas de M. Sarkozy susceptible d'éclairer leur enquête."