Affaire Kulik : le seul mis en examen bientôt remis en liberté ?

  • A
  • A
Affaire Kulik : le seul mis en examen bientôt remis en liberté ?
La justice a ordonné un supplément d'enquête pour "examiner les conditions de la remise en liberté" de Willy Bardon.
Partagez sur :

La justice souhaite examiner les "conditions de la remise en liberté" de Willy Bardon, seul mis en examen dans l'affaire Kulik.

L'INFO. La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens a ordonné un supplément d'enquête "pour examiner les conditions de la remise en liberté" sous bracelet électronique de Willy Bardon, seul mis en examen dans l'affaire Kulik, a-t-on appris mardi de la cour d'appel.

Décision renvoyée au 18 avril. La cour a décidé un renvoi au 18 avril pour vérifier les conditions dans lesquelles il pourrait être mis en liberté sous surveillance électronique", a déclaré la cour d'appel à propos de Willy Bardon, seul mis en examen pour le meurtre et le viol d'Elodie Kulik dans la Somme en 2002. Plus tôt, un des avocats de Willy Bardon avait déclaré que la juridiction avait "fait droit à la demande" de remise en liberté de son client.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PROCÉDURE - Kulik : les requêtes en nullité rejetées

PORTRAIT - Affaire Kulik : qui est le suspect ?

L'INFO - Un homme mis en examen

ARCHIVE - Le corps du violeur exhumé

TÉMOIGNAGE - "Que ceux qui savent parlent"

RÉCIT - Le mystère Élodie Kulik