Affaire Godard, 13 ans de mystère

  • A
  • A
Affaire Godard, 13 ans de mystère
@ MAXPPP
Partagez sur :

CHRONOLOGIE - Retour sur les dates-clés de l’affaire autour de la disparition de la famille Godard.

L'instruction sur la disparition de la famille Godard à bord d'un voilier en septembre 1999, dont il n'aura été retrouvé que des os du père, le Dr Yves Godard, et de la fille Camille, sans qu'aucune trace de la mère ou du fils, ni du voilier, ait été retrouvée, s'est close vendredi par un non-lieu.

Une enquête longue et trouble au fil d'indices resurgissant parfois mystérieusement au cours de l'instruction :

Année 1999 :

- Les 1er et 2 septembre: Yves Godard, 44 ans, acupuncteur caennais, quitte Saint-Malo pour une croisière de cinq jours à bord d'un voilier de location, le Nick, avec ses enfants, Marius (4 ans) et Camille (6 ans). Le lendemain des douaniers contrôlent en baie de Saint-Brieuc le passeport du médecin et aperçoivent l'un des enfants assoupi dans le bateau. C'est à cet endroit que la trace du Nick se perd.Trois jours tard, un bateau de pêche signale l'annexe du voilier dérivant au nord de l'île de Batz. A l'intérieur, un blouson et un chéquier du docteur. Le voilier aurait dû rentrer au port ce même jour, les recherches sont lancées. Le 8 septembre, la camionnette du Dr Yves Godard est retrouvée par les gendarmes abandonnée à Saint-Malo et maculée du sang de Marie-France Godard. Le lendemain, lors d'une perquisition chez la famille à Tilly-sur-Seulles, les gendarmes trouvent à nouveau des traces de sang de l'épouse.Une information judiciaire est ouverte contre Yves Godard pour homicide volontaire sur sa femme.

15.09-interpol-Godard

- Le 13 septembre : un mandat d'arrêt international est délivré contre le Dr Godard.Trois jours plus tard,  un plaisancier repêche un gilet de sauvetage du Nick au large de La Hague, dans la Manche.Dix jours plus tard, le radeau de survie du voilier est repéré près des côtes britanniques du Dorset.

- Le 14 octobre : un hôtelier de l'île de Man -entre l'Angleterre et l'Irlande- affirme que le Dr Godard et ses enfants ont séjourné chez lui entre le 7 et le 14 septembre. D'autres informations anonymes signalent sa présence sur l'île Lewis, Ecosse.

Année 2000

 

15.09-thilly-sur-sueil
- Le 14 janvier : les fouilles à Tilly-sur-Seulles sont interrompues.Trois jours plus tard, un sac contenant papiers et vêtements des Godard est repêché au large de l'île de Batz.

- Le 9 mai : une commission rogatoire internationale afin de poursuivre les investigations à Madère où Yves Godard avait ouvert un compte en banque.

- Le 6 juin : un chalutier remonte un morceau de crâne humain, que les pêcheurs rejettent à l'eau, puis un deuxième, plus petit, qu'il remettent à la gendarmerie. C'est celui de Camille.

Année 2001

- Le 6 février : un nouveau témoignage conduit les enquêteurs en Crète, en Grèce. Cinq jours plus tard, la carte professionnelle d'Yves Godard est découverte sur l'île des Ebihens, en Côtes-d'Armor, puis fin février un document bancaire lui appartenant est retrouvé sur la même île.

- Le 24 mai : une carte de crédit à son nom est repêchée par trois mètres de fond près de Saint-Jacut-de-la-mer, où sera retrouvée fin juillet sur une plage une carte de crédit-bail du Dr Godard.

Année 2003

- Le 7 juillet : un témoin affirme avoir croisé trois fois à Miami début 2002 un homme correspondant au signalement d'Yves Godard. Au début du mois suivant, une mallette portant le nom du médecin et contenant des cartes marines est retrouvée par un pêcheur dans la baie de Saint-Brieuc.

Année 2005

- Le 9 avril : un témoin dit avoir vu Yves Godard en Afrique du Sud en 2004.

Année 2006

15.09-bateau-godard

- Fin septembre : un fileyeur, l'"At Fyl", remonte dans ses filets un tibia et un fémur à 70 km au nord de Roscoff , dans le Finistère. Il les remet le 11 octobre à la brigade nautique de la commune. Quelques mois plus tard, en décembre, une première analyse confirme que les ossements sont ceux d'Yves Godard. Des recherches en mer sont alors menées, mais ne permettent pas de retrouver la trace du voilier là où les ossements d'Yves Godard ont été retrouvés.

Année 2007

- Le 12 janvier : la contre-expertise confirme que les os retrouvés en septembre 2006 sont ceux d'Yves Godard. Sur la base d'une lettre anonyme, plus tard attribuée à un radiesthésiste normand qui affirme qu'il s'agit de la dépouille de Marie-France Godard, des ossements sont découverts près d'un cimetière à Lingères dans le Calvados, mais le 23 février des analyses ADN démontrent qu'ils n'appartiennent à personne de la famille.

Année 2008

- Le 14 décembre 2008 : un pêcheur à pied découvre la carte d'assuré social du Dr Godard qui resurgit mystérieusement sur l'Ile des Ebihens, dans les Côtes d'Armor, en bon état.

Année 2012

- Le 14 septembre 2012 : une ordonnance de non-lieu est rendue, "faute de charge", "il n'y a plus de piste sérieuse exploitable", selon le procureur de la République de Saint-Malo, Alexandre de Bosschère. L'affaire est close et ne pourra être rouverte dans les dix ans par le parquet qu'en cas de témoignage très sérieux.