Affaire DSK : "l'Essentiel de 18h"

  • A
  • A
Affaire DSK : "l'Essentiel de 18h"
@ REUTERS
Partagez sur :

Vous êtes perdu ? Europe1.fr vous résume les dernières infos sur l’affaire DSK.

LES FAITS

Un acquittement pour viol dans une autre affaire à New-York - Contrairement à toute attente, un jury de New York vient d'acquitter deux policiers accusés de viol, une affaire qui risque de fortement intéresser les avocats chargés de la défense de Dominique Strauss-Kahn. Brenda Smith, professeur à la faculté de droit de l'American University de Washington, et spécialiste des violences sexuelles, considère que cette décision est "encourageante" pour le camp Strauss-Kahn. "Cela signifie que ces jurés prennent leur travail vraiment à coeur. Dans des villes comme New York, les jurés sont très avertis, ils ne vont pas croire d'emblée une histoire rebattue, ils analysent au cas par cas", a ajouté Brenda Smith.

LES REACTIONS

Aubry salue la "retenue des socialistes" - Martine Aubry a évoqué samedi, lors de la convention du projet socialiste à Paris, l'affaire DSK, et si quinze jours après, "l'émotion est toujours là", le "devoir" des socialistes est de "nous concentrer sur la mission qui est la nôtre". "Nous avons montré ensemble la retenue et l'unité qui s'imposaient. Nous avons demandé un respect pour la jeune femme et sa parole et nous avons demandé pour notre ami, Dominique Strauss-Kahn, le respect de la présomption d'innocence", a-t-elle insisté, chaleureusement applaudie par quelque 2.000 personnes réunies à la Halle Freyssinet, à Paris, évoquant la "terrible épreuve humaine" pour DSK et la jeune femme.

La droite s'inquiète de l'affaire Tron - "Pourvu qu'il parte vite", a confié, samedi, un cadre de l'UMP, évoquant l'hypothèse d'une démission rapide du secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron, accusé par deux femmes d'abus sexuels. "Il ne faudrait pas que l'affaire Strauss-Kahn arrive chez nousalors qu'on commençait juste à retrouver un peu le moral." A noter qu'à son arrivée au Conseil national, Jean-François Copé a appelé, devant quelques journalistes, à la "retenue" dans l'affaire qui touche Georges Tron - comme il l'avait fait à propos de l'affaire DSK - et aussi "à la plus grande prudence".

>> Retrouvez toutes les dernières informations sur l'affaire DSK en cliquant ici.