Affaire Bettencourt : Sarkozy convoqué

  • A
  • A
Affaire Bettencourt : Sarkozy convoqué
@ Reuters
Partagez sur :

INFO E1 - L'ex-président de la République doit être entendu cette semaine par le juge Gentil.

Son audition était initialement programmée vendredi dernier. Mais selon les informations recueillies par Europe 1, Nicolas Sarkozy était alors indisponible. C’est donc cette semaine que l’ex-président est convoqué à Bordeaux pour répondre aux nombreuses questions du juge Gentil, en charge du dossier Bettencourt.

Le financement de la campagne 2007 dans le viseur

Le juge d'instruction cherche à savoir si Liliane Bettencourt a pu contribuer au financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, comme l'affirment certains protagonistes. Il devrait donc notamment interroger l'ancien président sur une visite qu'il aurait rendue au domicile des Bettencourt pendant la campagne présidentielle d'entre-deux-tours, en 2007.

>> A lire aussi : Bettencourt : l'enquête se rapproche de Sarkozy

Des perquisitions déjà menées

Début juillet, le juge Gentil avait mené une perquisition au domicile de Nicolas Sarkozy et dans ses nouveaux bureaux, rue de Miromesnil. L'avocat de l'ex-président, Me Thierry Herzog, avait par ailleurs fait parvenir dès la mi-juin des copies des agendas de Nicolas Sarkozy. Des documents démontrent selon lui "l'impossibilité absolue de prétendus 'rendez-vous secrets' avec Mme Liliane Bettencourt".

>> A lire aussi : Ces dossiers où apparaît le nom de Sarkozy

L'entourage de Sarkozy également interrogé

De proches collaborateurs de Nicolas Sarkozy ont par ailleurs déjà été entendus récemment dans cette affaire. Xavier Musca, l'ex-secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Picca, l'ancien conseiller justice, et son prédécesseur Patrick Ouart, ainsi que Thierry Herzog, l’avocat de l’ancien chef de l’Etat, ont déjà été interrogés par les enquêteurs de la brigade financière.

Deux protagonistes de l'affaire, Eric Woerth, le trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et Patrice de Maistre, l'ancien gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, ont été mis en examen dans cette affaire. L’ex-procureur de Nanterre, Philippe Courroye, a quant à lui été entendu directement par le magistrat bordelais, comme le sera Nicolas Sarkozy dans les tous prochains jours.