AF 447 : tous les corps ne seront pas remontés

  • A
  • A
AF 447 : tous les corps ne seront pas remontés
@ BEA
Partagez sur :

Ceux qui seront trop altérés resteront sous l’eau, où ils ont été localisés.

Les corps des victimes du crash Rio-Paris qui seraient trop altérés ne seront pas remontés à la surface. C’est la décision prise par deux juges d'instruction français, selon une lettre envoyée aux familles des 228 victimes dont l'AFP a eu connaissance mardi.

"Pour préserver la dignité et le respect des malheureuses victimes et de ceux qui les pleurent, nous avons pris la décision de ne pas relever les restes trop altérés", écrivent les deux juges parisiens, Sylvie Zimmermann et Yann Daurelle.

"Pour préserver la dignité"

Par conséquent, "il a été décidé de ne remonter que deux dépouilles dans des états différents de conservation, afin de déterminer si l'identification est ou non réalisable après un long séjour au fond de l'océan", précisent les magistrats.

Ces deux corps de victimes du crash de l'AF 447, englouti dans l'Atlantique en juin 2009, ont été récupérés la semaine dernière. Les familles des victimes avaient réagi en estimant que le repêchage d’un premier corps ouvrait une nouvelle phase "très difficile" pour elles, voire "traumatisante" pour celles qui y sont opposées, selon Jean-Baptiste Audousset, président de l’association Entraide et Solidarité AF447.