Adeline va porter plainte contre Johnny

  • A
  • A
Adeline va porter plainte contre Johnny
@ Reuters
Partagez sur :

Dans son autobiographie, le chanteur parle d'elle comme un "serpent" qui "le cocufiait tout le temps".

Les confidences de Johnny Hallyday sur son ancienne compagne, Adeline Blondieau, sont difficile à digérer. L'ancienne actrice de Sous le Soleil a indiqué jeudi qu'elle allait déposer plainte la semaine prochaine pour diffamation contre le chanteur et son éditeur Plon. Elle compte également demander des droits de réponse.

>> A lire - Johnny Hallyday : "vieux con" et "con réac"

Une atteinte à "son image et à sa réputation".Dans son autobiographie intitulée Dans mes yeux, le chanteur y va fort envers sa troisième épouse, avec qui il s'est marié à deux reprises. Il la décrit notamment comme un "serpent", "hystérique", qui "le cocufiait tout le temps". "Elle me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes nitouches", peut-on lire dans son autobiographie. Johnny Hallyday parle aussi d'une "hystérique", qui "balançait les chaises par la fenêtre à la moindre contrariété".

Deux exemplaires achetés… Depuis ces révélations, Adeline Blondieau se dit "harceler par les journalistes". "La seule chose que je peux dire, c'est que ça me met en colère", souligne-t-elle dans une interview à Nice Matin. Elle confie également ne pas avoir lu l'intégralité de l'ouvrage mais compte bien se rattraper : elle a acheté deux exemplaires à l'aéroport de Nice jeudi matin -un pour son avocat et un pour elle.







                       





                       





                       





                       











"Que les gens sachent la vérité". "Elle a dû mal à admettre qu'on raconte des mensonges sur elle, sur son compte", explique Me Alexandre Blondieau, frère et avocat de la jeune femme, interrogé par RTL. "Ma sœur veut simplement que les gens sachent la vérité, puisque monsieur Hallyday met ça sur la place publique. Il déterre la hache de guerre sans raison et ma sœur ne va pas se laisser faire évidemment", ajoute-t-il.